Du 10 au 17 Août: Ouverture de La semaine mondiale de l’allaitement maternel en RDC

par -
0 3803

Le Programme National de Nutrition (PRONANUT) en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), organise du 10 au 17 Août prochains la Semaine Mondiale de l’allaitement maternel en RD Congo qui a pour thème «  L’allaitement et le travail ».

Il sera question de promouvoir les bonnes pratiques de  l’allaitement. Cette semaine permettra de Galvaniser le soutien pluridimensionnel de tous les secteurs en vue d’aider les femmes du monde entier de travailler et d’allaiter ; intensifier les mesures prises par les employeurs pour devenir amis de la famille, des parents du bébé de mères et de faciliter le soutien active la poursuite de l’allaitement des femmes embauchées ; Informer les gens sur les derniers droits de protection de la maternité à l’échelle mondiale, et les sensibiliser à la nécessité de renforcer la législation nationale connexe ainsi que sa mise en œuvre ; Partager les pratiques de soutien qui peuvent permettre aux femmes qui travaillent dans le secteur informel à allaiter ; Créer des partenariats avec des groupes cibles spécifiques, par exemple avec les syndicats, les organisations des droits des travailleurs, les groupes de femmes et de jeunes à s’engager pour protéger les droits de l’allaitement maternel des femmes sur le travail.

Les communautés dans la promotion de l’allaitement maternel optimal qui nécessite l’initiation à l’allaitement dans l’heure qui suit l’accouchement. Le Dr Eric Alain Ategbo, Senior Nutrition specialist indique que « L’allaitement maternelle doit être jusqu’à 24 mois ou plus. Car elle a une importance majeure pour les nourrissons. Pour l’enfant, c’est le premier vaccin. Elle apporte tous les éléments nutritifs et de l’eau, en évitant les contaminations contre la diarrhée. L’allaitement permet aussi de renforcer le lien affectif entre la mère et l’enfant. Elle facilite une croissance et le développement du nourrisson en le renforçant le système immunitaire contre les maladies »

Allaitement et travail

L’article 10 des conventions et instruments internationaux pour soutenir la protection de la maternité à l’échelle mondiale, indique que Toute femme a droit à une ou plusieurs pauses quotidiennes ou à une réduction journalière de la durée du travail pour allaiter son enfant.

Un congé de maternité rémunéré d’une durée de six mois en accord avec la convention n°183 de l’OIT sur la protection de la maternité. Lorsque le congé est plus court, les femmes doivent pouvoir prolonger leur congé en combinant soit un qui sera rémunéré ou non ou bien un autre type de congé ; Des horaires souples pour allaiter ou exprimer du lait maternel, par exemple, des horaires à mi-temps, des pauses-déjeuner plus longues, le partage des postes ou d’autres alternatives similaires.

Evolution de la pratique de l’allaitement maternel en RDC

L’enquête de Démographie et Santé (EDS) et par grappes à indicateurs multiples (MICS) montrent qu’entre 2001 et 2013, les pratiques de l’allaitement maternel optimal dans ces trois composantes en République Démocratique du Congo ont connu des améliorations notables passant respectivement. De 24% à 48% pour l’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6mois, et, 52% à 64% pour l’allaitement maternel continue de 20-23 mois.

Malgré cette amélioration, les efforts sont complexes à multiplier pour promouvoir et soutenir l’allaitement maternel, car il reste plus d’un enfant sur deux qui ne bénéficient pas des bienfaits de l’allaitement maternel exclusif. La semaine Mondiale de l’allaitement maternel permettra toute fois aux femmes de respecter les principes de cette formation pour le bien-être de leurs enfants.

(Clémence Kilondo/Stagiaire)

 

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse