Dr Peguy Assir conseille « Même devant une masse, on ne peut pas interdire au bébé de téter »

par -
0 292
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Sans se rendre compte, les femmes allaitent leurs enfants n’importe où, n’importe comment. Une habitude qui est devenue instinctive, sans prendre en compte les remarques que leur font les docteurs. Se référant aux conseils que prodiguent les docteurs dans les maternités sur la conduite des femmes, la majorité ne les observe pas.

Le Docteur Peguy Assir, du centre médical « Patience », ne tient pas rigueur aux femmes qui agissent ainsi.  « On ne peut pas interdire ou priver le  bébé de téter parce qu’on se trouve devant une masse. Cette envie peut surgir à n’importe quel moment, à n’importe quelle heure. Sur ce, il faut donner au nourrisson le lait pour satisfaire son besoin », a-t-elle affirmé. Pour cette jeune médecin, Peguy Assir, elle a toujours recommandé aux femmes qui allaitent de se promener avec une légère couverture. Celle-ci permettra de couvrir les seins de la mère lorsqu’elle allaite son enfant.

Pour les femmes qui trouvent cette activité gênante, elle les conseille de prendre un biberon quand elle sort avec l’enfant. « L’enfant n’a pas besoin de savoir où l’on se trouve pour prendre son lait. Et cette habitude de femmes est normale », ajoute-t-elle. Le docteur Assir a conclu avec un conseil en disant que : «  les femmes doivent avoir un programme bien établi pour son enfant et au moment de l’allaitement de toujours s’asseoir. Cela permet à la femme de ne pas perdre d’énergie ».

Kika Tsasa Annie, femme au foyer, affirme aussi d’être passé par là. « Au début s’était un peu difficile parce que j’avais honte. Et après j’ai fini par m’habituer. J’ai enfin trouvé ça normal à cause des conseils des amies », souligne-t-elle. Elle rajoute que non seulement les conseils, mais aussi notre culture, celle des africains n’est pas un scandale pour une femme qui allaite son enfant.

« Pour nous les femmes en générale et les mères en particulier, nous avons ce devoir à accomplir envers nos enfants (nourrisson). Un devoir envers nos enfants que nous n’échapperons pas en tant que mère. Nous serons toujours obligé de le faire en public qu’on le veuille ou non», affirme  Elise Apudu, une autre femme au foyer. Selon elle, cet acte même s’il est posé en public ne peut pas être considéré comme une «  atteinte à la pudeur ». Ceci parce que c’est naturel pour une femme d’allaiter.

Par contre, Christine Rufine étudiante à l’ISP Gombe et future mère, déplore le comportement des femmes qui non seulement, ne le font pas en public, mais aussi dans leur foyer. « Nos enfants surtout les plus jeunes, ont droit au lait maternel », tranche-t-elle.

Pour finir, elle dit : « une vraie mère est celle qui accompagne son enfant dans toutes ces étapes. En commençant dans le ventre, jusqu’à l’âge adulte y compris celle où il faudra donner du lait à l’enfant. Le biberon n’est pas si mauvais que ça, mais à quoi nous servirait nos seins s’il faut toujours utiliser le biberon ».

(Addy Kitoko/ stagiaire Ifasic)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse