Dossier parcelle Inzia 10 Kasa-Vubu

par -
0 611
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un déguerpissement  forcé  des  faux occupants réclamé  

Les conflits fonciers et immobiliers  sont de plus en plus récurrents dans les cours , tribunaux et parquets de la Rd Congo . L’on remarque que  dans la plupart des cas, les combines s’opèrent aussi souvent  entre les magistrats  personnes  censées  dire le droit et les divisionnaires administratifs  affectés dans les différentes juridictions ,  renseigne notre  mini-enquête. L’affaire  de la parcelle localisée sur l’avenue Inzia n° 10 dans la commune  de Kasa-Vubu où le vrai acquéreur  Moïse  Isolimbanga   Moyasaka  court toujours dans la rue après avoir acheté d’une manière légale cette concession  pourrait trouver un dénouement. Selon , un membre de son conseil  qui s’est adressé hier à la presse,  un déguerpissement forcé de faux  occupants  serait projetté. En effet, alors que le tribunal a normalement choisi  le liquidateur en présence du notaire , cela fait trois ans que  l’acquéreur n’habite pas sa parcelle  actuellement occupé  par des gens non reconnus  dans les pièces à conviction par  le responsable du quartier  Lodja  de Kasa-Vubu.   père d’une nombreuse  famille  en paie le prix en  se retrouvant dans la rue  sans domicile, alors  qu’il avait acquis en bonne forme une parcelle localisée sur l’avenue  Inzia n°10  au quartier  Lodja dans la commune de  Kasa-Vubu.  Commerçant débrouillard de son état, Moïse  Isolimbanga  voit son foyer en débandade. « Je déplore le comportement de certains agents dans les juridictions. Et, pourtant je dispose de  tous les documents, tout en étant  en procédure pour l’obtention d’un  certificat  d’enregistrement. Cela  fait trois ans que je  n’ai pas occupé la parcelle. Et pourtant,  l’opération  s’est déroulée en présence   du liquidateur judiciaire, un magistrat de parquet de Assossa sur Force dans la commune de Kasa-Vubu. Je détiens aussi un  jugement de désignation fait  par le  divisionnaire Lukeba du  TGI  Kalamu,  ressort de la  Funa Inzia, l’acte du notariat, acte de  morcellement de l’Urbanisme et Habitat… Dans une semaine, on a déguerpit sur base d’un faux jugement imprimé par le TGI Kalamu Ressort de la Funa, a indiqué  Moïse. Pendant que  d’autres y habitent illégalement, j’ai fait toutes les démarches possibles  sans  rentrer dans   mes droits. D’aucuns pensent qu’il  faut de la vigilance en vue de retrouver les  faussaires qui  ont tendance  à déstabiliser  le pouvoir judiciaire. Il faut que  le ministre de la Justice ainsi que la commission nationale  de Droit de l’homme  soient informés.

Parmi les preuves brandit par Moïse, figurent aussi  la note de confirmation parcellaire  n° 001/03/BQL/2013  selon laquelle la parcelle localisée sur Inzia n°10 appartient à M. Isolimbanga  Moyasaka  Moïse suivant l’acte de vente de gré à gré du 08/03/2013 signé par le bourgmestre de la commune de Kasa-Vbu et son chef du quartier,  les différentes procurations de la famille Massamba.   Affaire à suivre.

(Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse