Dossier brûlant: Ymca-Ywca/RDC, ça brûle toujours

par -
0 153
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La sérénité est loin de régner au sein de l’Ywca-Ywca/RDC. Il continue à se passer des choses pas du tout catholiques. Nous dirons mêmes que les forces du mal voudraient voir cette association retomber dans la situation confuse d’antan, laquelle avait terni son image.

En l’espace d’un mois, il s’est passé beaucoup de choses à l’Ywca-Ywca/RDC, entre autres l’arrestation puis le transfert du président national Jimmy Matulu Muana au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, CPRK puis sa relaxation. Un certain Severin Kambi avait tenté un coup d’état et s’était autoproclamé président.

Depuis le lundi 3 juillet, les policiers du district de la Funa, avaient fait irruption forcée au siège national de l’Ymca-Ywca/RDC et au foyer social de Jakarta à Matonge, un autre site qui a été récupéré. C’est à quelques minutes du retrait des éléments de la Légion Nationale d’Intervention ‘’LNI’’cela en violation de la décision du Commissaire Général de la PNC 1093, du 13 juin 2017 qui exigeait le retrait des policiers de l’Ymca afin de les épargner de l’instrumentalisation et de l’immixtion dans les affaires civiles.

Curieusement, le matin de mercredi 5 juillet dernier vers 5h00 , des policiers avaient arrêté puis emmené des éléments de service de gardiennage Molunge, de la sécurité civile qui assurent la sécurité des installations du siège national de l’Ywca-Ywca/RDC. Ces derniers avaient fait de la résistance. Se faisant, ces policiers ont favorisé ainsi l’entrée de M. Severin Kambi et autres ennemis du comité légal de Jimmy Matulu, afin de faire un coup d’état.

Pendant que le comité légal était en train de tout faire pour obtenir le retrait des policiers envahisseurs du siège national de l’Ymca-Ywca/RDC, à la solde de Severin Kambi, président autoproclamé et ses acolytes, conditions pour la réouverture des bureaux et reprendre le travail, M. Severin Kambi a tenté le vendredi 7 juillet, d’obtenir du procureur du parquet de Kalamu, une réquisition lui permettant de casser les cadenas des bureaux afin d’y accéder, demande qui lui a été refusée, faute des documents légaux.

Respectueux des textes et lois de la république, ledit procureur n’a pas pu céder à cette manipulation. Severin Kambi use de tous les moyens malhonnêtes  pour remballer ceux qui l’écoutent dans sa mésaventure.

Comment Mr Severin est-il arrivé à l’Ymca-Ywca/RDC ? D’après des sources concordantes, c’est grâce à tantu Nzeza, ancien président de l’Ymca-Ywca/RDC qui, à la recherche des gens qui pouvaient l’aider et l’accompagner dans le combat qu’il menait, l’avait recruté en 2014. Et bonheur, il se retrouvera 3è v/p du CNRR : comité national de réconciliation et réhabilitation.( Dossier à suivre)

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse