Dimanche à la Chapelle des Sœurs Usuma de Limete: Le père Belandepame a célébré sa messe des prémices

par -
0 384
Le père Vincent Belandepame
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Digne fils de la Communauté des ressortissants de la province du Bas-Uélé,  le père Vincent de Paul  Belandepame  Mangemitata  de l’Ordre  des Chanoines Réguliers de Prémontré  a célébré sa messe des prémices  le dimanche dernier. C’était à la Chapelle du Couvent des Sœurs  de la Congrégation  de l’Union des Supérieures  Majeures  en République Démocratique du Congo  (Usuma)  localisé à la  13ème rue Limeté. Cette première messe dite avec beaucoup de maîtrise,  est intervenue après son ordination presbytérale par Mgr Jean-Pierre  Kwambamba, évêque auxiliaire de Kinshasa, qui a eu lieu le 26 février 2017, à la paroisse Marie Auxiliatrice dans la commune de Masina.

Dans son homélie, le père Vincent  Belandepame  s’est appesanti sur l’amour du prochain  qui doit caractériser  tout chrétien surtout en cette période  où l’on observe le Carême  préparatoire à la fête des Pâques,  avant de remercier de tout cœur ceux qui, de près ou de loin, lui ont appris et apprendront à aimer le Seigneur et  à le servir.

*Florentin Mokonda   évoque des  motifs de fierté du diocèse de Buta, un des plus vieux de la RDC…

Parmi les nombreux invités à cette importante cérémonie, l’on a remarqué la présence des deux  notabilités  de l’ex. Province orientale notamment  Florentin  Mokonda  Bonza  et Mozagba Ngbuka ainsi que Michel de la Croix Batebe , coordinateur de la   Dynamique pour le développement du Bassin de l’Uélé.

Pour  Florentin Mokonda  Bonza, l’ordination du père Vincent de Paul  Belandepame, fils de la province du Bas-Uélé  revêt  plusieurs motifs de fierté et  de satisfaction. Car c’est un prêtre de plus  pour la grande  Communauté  de la province  du Bas-Uélé,  pour le diocèse  de Buta, par la mission d’Ibembo, l’un de plus  vieux  de la RDC , qui existe  depuis  1888,  plus d’un siècle , a  aujourd’hui  de sérieux problèmes à cause de la carence de prêtres  due  au vieillissement   des  prêtres  ou rappelés  auprès du Seigneur alors que  le séminaire d’Ibembo  qui existe depuis les années  20 et 30  a formé beaucoup de prêtres. Un motif supplémentaire pour la secteur de Mobati, un des six que regorge  le territoire  de Buta . «  Pour nous les originaires  du territoire de Buta, on est heureux  d’avoir un  nouveau pasteur qui va s’occuper des brebis… Car on n’a pratiquement plus de prêtres… » a déclaré  Florentin Mokonda  Bonza.

* Biographie succincte du  père Vincent

L’homme de Dieu a  débuté ses études primaires  au territoire de Buta, à   l’Edap pépinière jusqu’à l’obtention du diplôme d’Etat en option latin philosophie, grâce à la Sœur Joséphine chargée des vocations, il a été orienté pour l’Ordre des Chanoines Réguliers de Prémontré. Arrivé à Kinshasa en 2006 après un stage d’une année en postulantat de prémontré  à Mbudi, il débute sa  formation,  deux ans en  noviciat au monastère maison mère  et philosophie au Scolasticat  Saint Augustin  à la 18ème rue de Limeté avant de s’envoler au Canada pour faire la  théologie.

Guidé par le vœu d’obéissance, le père Vincent  est  toujours  maître des novices  et chargé des vocations  au monastère de Mbudi, à moins d’une décision d’affectation de ses supérieurs  en cas de besoin. Après la messe, tout s’est terminé dans la convivialité lors d’une réception de famille organisée au couvent Usuma Acceuil.

(Franck  Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse