Dimanche à Kinkole: Ndaya Luseba sensibilise les femmes à l’enrôlement

par -
0 181
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il a fallu effectuer une quarantaine de kilomètres jusqu’à Kinkole dans la commune de la N’sele pour une rencontre avec les femmes de cette contrée de la Capitale Kinshasa. Gisèle Ndaya Luseba, présidente de la Convention des Démocrates Travaillistes Unifiés (CDTU), à la tête d’une forte délégation de son parti a fait le déplacement de ce coin de la Capitale, en vue de communier avec des centaines de femmes de son parti politique membre de la Majorité Présidentielle. C’est l’école « Maman Sifa » qui a servi  de cadre à cette grande rencontre avec les femmes du district de Tshangu. Il a été question de sensibiliser les femmes CDTU à l’enrôlement prévu à Kinshasa dans un futur proche par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

L’enrôlement n’est pas une affaire d’hommes seulement, mais plutôt une question nationale, civisme oblige. Les jeunes filles, avenir de demain, les femmes en général devront prendre à cœur l’enrôlement pouvant permettre à celle-ci de voter en toute responsabilité et gagner beaucoup des sièges lors des opérations de vote. Dans sa communication, la présidente nationale de la CDTU s’est dite être venue éveiller la conscience de la femme, faire comprendre son rôle dans une nation, elle qui donne la vie. La femme devra refuser, se révolter contre toute forme de relégation au dernier plan. Elle devra, par contre, se battre aux côtés des hommes dans un esprit de méritocratie et dans un climat de compétitivité. A l’occasion, la numéro 1 de la CDTU a rappelé le thème mondial : « femme dans un monde du travail en évolution, une planète 50/50 d’ici 2030 », et le thème national : « investir à 50/50 à l’horizon 2030 ». Faisant allusion à ces deux thèmes, Gisèle Ndaya a exhorté les femmes à mettre toutes les batteries en marche pour occuper des postes de responsabilités dans les différentes institutions de la République, dans les secteurs tant privés qu’étatiques. En mère de famille, elle avait dans sa gibecière, un lot important des pagnes remis aux femmes et une somme importante d’argent en guise de cadeaux du mois dédié à la femme. Elle a reçu à son tour un don en nature constitué des poissons fumés, feuilles de manioc et autres. Chants et danses ont marqué d’un cachet spécial cette cérémonie. C’était aussi une occasion de présenter le comité du district de Tshangu dirigé par Laurentine Mukata et le comité de la Ligue des femmes que dirige Aimérance Mpungi. Il sied de signaler que c’est sous l’initiative de Gisèle Ndaya Luseba qu’a été créé le parti politique qu’est la Convention des Démocrates Travaillistes unifiés, CDTU, en date du 19 février 2014. Aujourd’hui, le parti est implanté dans 13 provinces de la RDC sur 26. Exercer et conserver le plus longtemps que possible le pouvoir par voies démocratiques, afin d’éveiller la conscience nationale et républicaine en consolidant la cohésion et le développement intégral et durable de la nation congolaise. Ce, par une démocratie solide, le travail et la création du plein emploi, la lutte contre la pauvreté et l’injustice sociale, l’éducation pour tous et une économie croissante. C’est l’objectif principal de la CDTU. Ce parti cher à Gisèle Ndaya prône une démocratie avec toute son éthique et ses valeurs, le travail comme vecteur du développement avec l’homme au centre de l’unité nationale, la solidarité des citoyens pour la réussite de sa vision. Et les options politiques sont le pluralisme et l’alternance politique. La forme fédéraliste de l’Etat et le régime parlementaire.

(Pamphile Kayombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse