Dialogue: Quand la SADC s’ invite au débat

Les ministres des affaires étrangères de l’ Angola et de la Tanzanie ainsi que leur collègue Mozambicain de la défense séjournent à Kinshasa. Les trois émissaires de la communauté de développement de l’ Afrique Australe et du centre ont échangé ce matin avec le facilitateur du dialogue politique en RDC, le togolais Edem Kodjo. Les deux parties ont évalué l’ évolution du processus du dialogue dont l’ accord politique pourrait intervenir cette semaine.

«  La RDC est un pays membre de la SADC et la SADC est intéressée par la paix dans ce pays », déclare Georges Rebelo Chikoti, le chef de la diplomatie Angolaise.

Les questions électorales ainsi que celles liées au prochain sommet international sur la RDC qui se tiendra fin octobre à Luanda en Angola ont été également au centre des discussions.

Pendant leur séjour Kinois, les trois émissaires de la SADC prévoient de rencontrer également les responsables des partis aussi bien de la majorité que ceux de l’opposition. Cette visite s’ inscrit dans le cadre du sommet de Luanda. Assises convoquées conjointement par l’ ONU, la CIRGL, L’UA et la SADC seront précédées par une rencontre des experts de ces organisations internationales et régionales. L’ enjeu principal apprend-t-on est de faire le suivi de la situation politique en République démocratique du Congo.

Jean Pierre Kayembe

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse