Dialogue national : Lucie Kipele sensibilise les mamans de Bibwa

par -
0 850
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La ministre de la Femme, Famille et Enfant, Mme Lucie Kipele Aky Azua, a organisé hier mercredi 30 décembre 2015 au quartier Bibwa dans la commune de la N’Sele, une matinée de sensibilisation des femmes et des jeunes filles sur le bien-fondé du dialogue national. Accueillie triomphalement par la population de cette contrée, Mme la ministre qu’accompagnaient les membres de son cabinet, a eu ainsi droit à une escorte populaire jusqu’à l’Ecole primaire II Mikonga, communément appelée CBCO.

Dans sa communication faite en lingala en vue d’une meilleure compréhension, la Ministre Lucie Kipele Aky Azua de la Femme, Famille et Enfant, a d’abord remercié ces « mamans de Bibwa » pour l’accueil lui réservé et surtout leur disponibilité spontanée et pour le temps qu’elles ont accordé à cette rencontre.

Elle a également été reconnaissante au Dieu Tout Puissant pour avoir permis la tenue de cette matinée ainsi qu’au Président de la République Joseph Kabila Kabange pour le choix porté à sa modeste personne pour ce poste de ministre de la Femme, Famille et Enfant.

Elle a signifié à ces femmes et jeunes filles de Bibwa qu’elles ont le privilège d’être le deuxième groupe des mamans qu’elle rencontre (après celui de Bukavu) au niveau national et le premier à Kinshasa, depuis sa nomination en septembre dernier.

Lucie Kipele appelle les « mamans de Bibwa » pour des élections apaisées

Abordant le vif du sujet, Lucie Kipele a expliqué aux « mamans de Bibwa » le bien-fondé et l’intérêt du dialogue politique national convoqué récemment par le Chef de l’Etat. « Nous les mamans congolaises, ne voulons plus encore des troubles dans notre pays. 2016 est une année électorale. Nous voulons la paix. Voilà pourquoi, les politiques et les autres forces vives de la Nation sont appelés à se mettre ensemble autour d’une même table pour dialoguer en vue de dégager un consensus en vue de l’organisation des élections crédibles, transparentes et apaisées », a-t-elle déclaré.

Mme la ministre a évoqué quelques raisons épinglées pour la tenue du dialogue politique en Rdc, soulignant au passage le retard constaté dans le calendrier électoral quant à la tenue de différentes échéances électorales à différents niveaux. Retard causé notamment par, l’enrôlement des nouveaux majeurs, la révision du fichier électoral, la participation au vote des Congolais vivant à l’étranger, le financement des élections, etc.

La ministre Lucie Kipele Aky Azua de la Femme, Famille et Enfant a donc appelé toutes ces « mamans de Bibwa » à soutenir l’idée du dialogue et les a également invité à être vigilantes et à interdire leurs enfants de participer à toutes manipulations politiciennes susceptibles d’entrainer des troubles dans la cité avec comme conséquences la destruction des biens publics. Rlle les a ainsi exhortés à faire bloc pour barrer la route aux éventuels fauteurs de troubles en ces termes ; « Encourageons la paix. Soutenons le dialogue. Ne permettons pas que des politiciens véreux viennent troubler la paix dans notre pays », leur a-t-elle exhorté.

Les « mamans de Bibwa » disent « oui » au dialogue

Convaincues du message leur adressé par la ministre Lucie Kipele, les femmes et jeunes filles de Bibwa ont unanimement dit « oui » au dialogue national. Et, ont promis de relayer l’information au niveau de leurs entourages respectifs.

Quant à la participation des femmes, la ministre Kipele leur a rassuré que les femmes également seront représentées dans toutes les parties (Société civile, Opposition ou Majorité présidentielle) lors de ce dialogue politique. Madame la ministre a enfin échangé avec ces femmes et jeunes filles de Bibwa et a répondu à leurs diverses préoccupations.

Auparavant après le mot de bienvenu du directeur de l’EP II Mikonga, la présidente des femmes de la N’Sele, Mme Anasthasie Sukari a dans son mot de circonstance remercié vivement Mme la ministre pour le choix porté à leur contrée périurbaine pour apporter aux femmes le message du dialogue.

Et ensemble avec toutes les autres « mamans de Bibwa », elles ont souhaité une carrière fructueuse et ont prié pour que le Dieu Tout Puissant puisse l’accompagner dans cette lourde tâche de défendre les droits des femmes.

Signalons par ailleurs que cette matinée de sensibilisation des femmes et des jeunes filles de Bibwa sur le dialogue national, s’est ouverte et a été clôturée par une prière.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse