Développement du Leadership et le Management: Fin de l’atelier de l’OMD à Kinshasa

par -
0 1103
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après une dizaine des jours, soit du 9 au 20 mars courant, les rideaux sont tombés, le vendredi dernier sur le premier atelier de l’Organisation mondiale de la douane (OMD). Il a été organisé à Léon Hôtel à Kinshasa, à l’intention des cadres de la DGDA, Direction générale des douanes et accises, sous le thème ‘’Développement du leadership et le Management. A la cérémonie de clôture, les 20 récipiendaires ont été brevetés des mains du patron de la douane congolaise Déo Rugwiza Magera, entouré de deux experts de l’OMD et du Directeur en charge des Ressources humaines de la DGDA.                   

Mot des récipiendaires

Dans leur mot de circonstance prononcé par Mme Mweze Zigire, les participants ont rendu « grâce à Dieu qui a commencé, cheminé et terminé » avec eux l’atelier de l’OMD sur le leadership et le management des cadres de la douane de la Rdc.

L’occasion était indiquée en vue d’une fière chandelle à l’endroit du Dg de la DGDA Déo Rugwiza Magera. En effet, « après 10 jours de formation, au nom de tous les participants, nous remercions M. le DG qui a bien voulu accepter l’organisation de cet atelier, en mettant les moyens nécessaires pour sa réussite », a-elle dit. Et d’ajouter : « notre participation, grâce à votre choix porté sur nous, nous a donnés l’opportunité de renaitre comme l’aigle pour devenir des leaders, en même temps des gestionnaires, qui vont sans aucun doute contribuer à l’émergence d’une douane moderne en Rd Congo.

Leurs remerciements sont allés aussi à l’endroit des formateurs. « Nous remercions M. Bernard Zbinden, Coordonnateur de renforcement des capacités pour la région de l’Afrique occidentale et centrale, ainsi que M. Mohamed El Hail, experts avérés, qui se sont donnés sans relâche pour nous faire traverser cet océan de renaissance », a-t-elle encore reconnu, expriment en même temps leur sentiment de profonde gratitude. Et croyant qu’avec l’appui de la haute hiérarchie de la DGDA, leurs efforts ne resteront pas vains.

Des enseignements de qualité

Pour mémoire, les 20 cadres de la DGDA ont bénéficié des enseignements de hautes facture durant les 10 jours qu’ont duré la formation. Plusieurs thèmes ont été abordés : les Douanes modernes du 21ème siècle ; la Gestion stratégique ; l’Autoévaluation et Perfectionnement des aptitudes personnelles, le Leadership ; la Création d’une vision ; le Leadership substantiel et ses types de gestion ; la Gestion des personnes ; la Promotion de l’éthique au travail ; les Aptitudes de négociation ; la Communication  ainsi que la Gestion du changement.

En clair, les différentes thématiques développées leur ont permis d’acquérir connaissances et outils de gestion d’une administration moderne. La conciliation de la théorie à la pratique, à travers des illustrations des scénarii, a davantage consolidé la compréhension des qualités d’un leader doublé de bon gestionnaire.

Cependant, on doit le reconnaître : le processus de changement requiert un certain temps et une large adhésion pour sa réalisation. A Mme Mweze de renchérir : « dès lors, le soutien de tous les cadres et agents sera d’une importance capitale afin notamment de nous débarrasser tous des antivaleurs ». Et, s’adressant au numéro 1 de la douane congolaise : « soyez rassuré, M. le DG, que vous aves devant vous des hommes et des femmes acquis au changement et résolument engagés pour vous accompagner dans la révolution des missions de la DGDA ».

Avant de clore son propos, la porte-parole des participants a affirmé qu’ils ont pris l’engament de se comporter désormais « en vrais leaders et bons gestionnaires, capables d’impacter positivement notre environnement ». Ce que Déo Rugwiza n’a pas manqué d’acquiescer.

Le satisfecit des experts

C’est M. Mohamed El Hail qui a pris la parole, au nom du SG de l’OMD et de son collègue Zbinden. Il a de prime abord remercié et salué le leadership du patron de la DGDA pour avoir organisé cet atelier, qui à l’en croire, « s’est déroulé dans de très bonnes conditions, dans un environnement propice à l’échange et à l’apprentissage. Ce qui montre votre vision inspiratrice de marque la douane de la Rdc, mais aussi l’importance que vous accordez au capital humain de votre administration. Cela dénote surtout votre conviction  à sa valeur ajoutée dans l’atteinte des objectifs de l’accomplissement des missions dévolues à votre administration», a-t-il salué.

S’adressant aux participants, l’expert de l’OMD a dit : « vous avez accepté de relever le défi de la renaissance ». D’où une mise en garde : « Faites attentions aux habitudes ».

Tournant sont regard en direction du Dg Rugwiza, M. Mohamed El Hail a déclaré que « les cadres qui sont devant vous sont conscients de la grandeur des défis que doit relever la douane de la Rdc, malgré les exigences de celle-ci. Ils sont outillés pour sa modernisation en vous de rencontrer les attentes du gouvernement ».

Pour boucler la boucle, le formateur a réitéré la disponibilité de l’OMD à accompagner la douane congolaise dans toutes ses réformes initiées par Déo Rugwiza.

Déo Rugwiza félicite les participants

Après remise de brevets aux participants, ce fut le tour du Dg de prononcer son allocution. Il a commencé par remercier le Secrétaire général de l’OMD, au nom de la communauté douanière tout entière, « pour la réponse spontanée réservée à notre requête de formation en matière de renforcement des capacités. Il a de manière particulière remercié les deux experts, MM. Zbinden et El Hail, pour la qualité des enseignements dispensés.

Faisant un point sur ce qu’il avait dit à l’ouverture dudit atelier, le patron de la douane congolaise a insisté sur l’importance que la haute direction de la douane de la Rdc attache de la formation. Pour lui, le renforcement des capacités de tous les douaniers est un facteur indispensable à la construction d’une administration de douane moderne, capable de relever les défis qui s’imposent en ce 21ème siècle. Et ce, en matière fiscale, économique et sécuritaire.

S’adressant particulièrement aux 20 Sous-directeurs bénéficiaires de cette première formation du genre, Deo Rugwiza a révélé qu’au regard du rapport lui fourni à cet effet par les animateurs, « vous avez manifesté beaucoup d’intérêt aux matières qui vous ont été enseignées ; fait preuve d’une application et d’une assiduité soutenues. Ce dont je vous félicite ».

Poursuivant son propos, le Dg a noté que «  la méthodologie spéciale appliquée par les animateurs a permis à chacune et à chacun de découvrir ses faiblesses et forces, à partir desquelles vous devez développer des capacités de leader.

En effet, les cours de l’atelier résumaient l’opportunité de parfaire non seulement les connaissances des tous les participants, mais aussi d’avoir des échanges de vues et des expériences sur de nombreux sujets. C’est le cas de la Gestion stratégique, le leadership, l’analyse du style de direction,… à travers jeux et exercices interactifs. D’où, dira-t-il « j’ai l’espoir de voir vos nouvelles capacités acquises se manifester par un meilleur rendement et d’une grande efficacité dans votre travail de chaque jour ». Et de renchérir en recommandant : «  je veux aussi vous voir partager ce que vous venez d’apprendre avec vos collègues, dans l’intérêt supérieur de la douane et de notre pays. Ici, je ne me ferai pas de souci car je viens de vous entendre dire : ‘’ nous prenons l’engagement de nous comporter désormais en vrais leaders et bons gestionnaires, capables d’impacter positivement notre environnement de travail’’. Et j’en prends acte et bonne note ».

Rééditer l’exploit

Avant de déclarer clos ce premier atelier sur le leadership et le perfectionnement des cadres qui a connu la participation de 20 participants dont 7 femmes, le Directeur général des douanes et accises de la Rdc a exprimé le souhait de voir s’organiser le 2 atelier du genre ; cette fois-ci à l’intention des directeurs centraux et provinciaux , et à tous les Sous-directeurs n’ayant pas participé à celui-ci; ce qui lui a valu d’incessantes ovations. A cet effet, par le biais de M. Zbinden, une demande formelle devra être adressée au SG de l’OMD.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse