Développement de la situation politique, sécuritaire et économique: Face-à-face J. Kabila-J. Zuma

J. Kabila souhaite la bienvenue à Jacob Zuma

La coopération bilatérale entre la République démocratique du Congo et la République d’Afrique du Sud se porte à merveille. C’est le sens du face-à-face d’hier entre Joseph Kabila Kabange et Jacob Zuma, qui a eu une visite-éclaire de 24 heures à Kinshasa. Pretoria réitère son soutien indéfectible à Kinshasa, tout en fustigeant l’interventionnisme extérieur dans les affaires internes de la Rdc. Il n’a pas manqué d’encourager l’opération d’enrôlement des électeurs, qui a atteint à ce jour plus de 42 millions de Congolais.

Joseph Kabila Kabange, président de la République démocratique du Congo, a reçu hier dimanche, autour de 10h30’, en son bureau du Palais de la Nation, son homologue sud-africain, Jacob Gedleyhlekisa Zuma. Cette visite du président de la République sud-africaine est à placer dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays. C’était en présence du Premier ministre Bruno Tshibala, du ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Alexis Thambwe Mwamba, côté congolais, et de Mme Maite Nkoana Mashabane, ministre des Relations Internationales et de la Coopération, côté sud-africain. Les deux chefs d’Etat se sont retrouvés en tête-à-tête, avant la publication du communiqué conjoint, sanctionnant la fin de la visite du président sud-africain en Rdc.

Selon le communiqué conjoint publié à cet effet, les deux présidents ont échangé fraternellement sur le développement de la situation politique, sécuritaire et économique dans l’espace SADC, ainsi que dans la Région des Grands Lacs. « A cet effet, les deux Chefs d’Etat réitèrent leur totale adhésion aux décisions pertinentes du 37ème sommet de la SADC concernant l’évolution positive de la situation politique en République démocratique du Congo », indique le communiqué conjoint.

Et de renchérir que les deux Chefs d’Etat ont réaffirmé leur détermination à consolider les acquis de la démocratie, de la stabilité, de la sécurité et de la prospérité en faveur des peuples de la région. Ils ont également renouvelé leur engagement à consolider les relations bilatérales excellentes qui existent entre la Rd Congo et la République d’Afrique du Sud. En outre, le président Sud-Africain a exprimé son soutien au processus électoral en cours en Rdc.

Une coopération agissante

Entre la République démocratique du Congo et la République d’Afrique du Sud, c’est une coopération agissante au bénéfice des peuples de ces deux pays. C’est la raison pour laquelle, le 31 juillet 2017, il a été signé un accord d’exemption des visas pour les détenteurs des passeports diplomatiques et de service, notamment les officiels congolais et sud-africains. C’est-à-dire pour la Rdc, des membres du gouvernement central et provincial, les députés nationaux et provinciaux, ainsi que le corps diplomatique.

« Nous sommes dans un processus d’intégration au niveau de la SADC. Nous voulons que tous les pays de la SADC se retrouvent intégrés et qu’il y ait mouvements de la population sans beaucoup de restrictions. Nous voulons que les gens circulent librement sans qu’il y ait trop de problèmes et cela va prendre du temps. Et on doit y aller étape par étape. C’est ainsi que la première étape, c’est de commencer par les officiels, pour l’intérêt général des communautés congolaises et sud-africaines. Et non pas pour l’intérêt individuel, par exemple les hommes d’affaires. Ça viendra, mais nous commençons d’abord par ce qui concerne les Etats », avait expliqué Emmanuel Ramazani Shadary, Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, avant de justifier que nous avons trouvé qu’il était mieux indiqué de commencer par l’exemption des visas a au profit des détenteurs des passeports diplomatiques et de service.

Soulignons que cette exemption devra permettre la libre circulation des officiels appelés à mettre en œuvre différents accords signés dans divers domaines par les deux pays. Pour rappel, cet accord a été négocié depuis plusieurs décennies, mais non finalisé. Il est un tournant décisif qui consacre l’excellence des relations entre Kinshasa et Pretoria. Toutefois, les personnes considérées comme non grata par les deux pays ne sont pas éligibles à cette exemption.

Jean-Marie Nkambua

Ci-dessous le communiqué conjoint :

 

COMMUNIQUE CONJOINT A L’OCCASION DE LA VISITE DE TRAVAIL A KINSHASA DE SON EXCELLENCE JACOB GEDLEYIHLEKISA ZUMA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE D’AFRIQUE DU SUD ET PRESIDENT EN EXERCICE DE LA SADC LE 14 ET 15 OCTOBRE

  1. Son excellence le Président de la République Démocratique du Congo, Monsieur Joseph KABILA KABANGE a reçu, au Palais de la Nation, 15 octobre 2017, son Excellence le Président de la République d’Afrique du Sud et Président en exercice de la SADC, Monsieur Jacob GEDLEHLEKISA ZUMA, en visite de travail à Kinshasa.
  2. Les deux Chefs d’Etat ont été assistés respectivement, pour la République Démocratique du Congo, par Monsieur Alexis THAMBWE MWAMBA, ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, assumant l’intérim du Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères et Intégration Régionale, et pour la République d’Afrique du Sud, par Madame MAITE NKOANA MUASHABANE, Ministre des Relations Internationales de la Coopération.
  3. Ils ont échangé fraternellement sur le développement de la situation politique, sécuritaire et économique dans l’espace SADC, ainsi que la Région des Grand Lacs. A cet effet, les deux Chefs d’Etat réitèrent leur totale adhésion aux décisions pertinentes du 37° sommet de la SADC concernant l’évolution positive de la situation en République Démocratique du Congo.
  4. Les deux Chefs d’Etat ont réaffirmé leur détermination à consolider les acquis de la démocratie, de la stabilité, de la sécurité et de la prospérité en faveur des peuples de la région.
  5. Ils ont également renouvelé leur engagement à consolider les relations bilatérales excellence qui existent entre la REPUBLIQUE démocratique du Congo et la République d’Afrique du Sud.
  6. En outre, le président Sud-Africain a exprimé son soutien au processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.
  7. Au terme de sa visite, son Excellence la Président Jacob GEDLEYIHLEKISA ZUMA a exprimé sa gratitude à son Excellence le Président Joseph KABILA KABANGE, au Gouvernement et au Peuple congolais pour l’accueil combien chaleureux qui lui a été réservé ainsi qu’à sa délégation.

 

Fait à Kinshasa, le 15 octobre 2017

 

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse