Devant l’impuissance de l’autorité urbaine

par -
0 533
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un marché s’installe aux alentours de l’hôtel Memling

Faute d’espace et avec la montée du chômage en République Démocratique du Congo, les jeunes gens s’efforcent tant soit peu de subvenir aux besoins quotidiens de leur famille respective, avec la vente à la criée et à l’étage des chaussures, sandales et babouches aux alentours de l’hôtel Memling à Gombe.

En plus, plusieurs articles sont exposés en bas le sol dont les chaussures, chemises, pantalons jeans, sandales, Ketchs, képis et autres divers articles. Le lieu indiqué n’est autre que les alentours de l’hôtel Memling dans la commune de la Gombe, en plein centre-ville. Ces articles attirent plus d’un passant dont la vente se fait en de termes de négociation de prix. Ces produits apprend-t-on, proviennent de l’autre rive du fleuve, c’est-à-dire Pointe Noire au Congo Brazza.

Partant, l’installation de ce marché aux alentours de l’hôtel Memling crée de l’engouement, mais l’inquiétude ce que, si l’autorité urbaine et/ou provinciale ne prend pas de disposition réglementaire, l’avenue du Bas-Congo, où est installé ce marché pirate risque de se transformer comme celui de Rwakadingi qui a perdu tout sens de mobilité d’usager de véhicule.

Ce marché qui s’étend à la grande désolation de tous, doit interpeller le gouvernement provincial de Kinshasa à assainir ce lieu, mieux à désorienter ces jeunes ailleurs dans un endroit propice et percevoir taxes, impôts.

Un jeune garçon expliquant à ses clients

Du fait de la proportion que prend ce marché débout, faute d’espace de vente du fait que le marché central est plein de monde, certaines langues suggèrent sa délocalisation à un espace susceptible de contenir les autres vendeurs qui ont pris en otage les artères publics transformées par la circonstance.

Nul ne peut douter que la présence du marché central est facteur de la présence des immondices qui, au départ affectent le centre-ville et rend ce dernier très sale avec la présence de badauds qui insécurisent le paisible citoyen.

D’où, la nécessité de trouver les voies et moyens d’éviter la prise en otage des artères de la capitale pour en faire les lieux de vente.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse