Devant le conseil de sécurité : She Okitundu plaide pour le renforcement de l’ efficacité de la Monusco

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Invité hier à s’ exprimer devant les membres du conseil de l’ ONU, le chef de la diplomatie congolaise a haussé le ton. Diplomate chevronné, Léonard She Okitundu est revenu très largement sur l’ inefficacité des troupes onusiennes déployées sur le sol RD Congolais. Le vice premier ministre chargé des affaires étrangères ne s’ explique que la Monusco avec toutes les ressources dont elle dispose, peine pacifier la RDC.

« Il est inadmissible, en effet, de constater que la mission de paix des Nations Unies, la plus importante au monde, se trouvant dans mon pays depuis environ deux décennies, ne soit pas en mesure, avec les moyens dont elle dispose, de parvenir à mettre un terme à une situation de crise qui perdure depuis plusieurs années », fait remarquer M.Okitundu au conseil de sécurité.

Alors que l’ avenir de la Monusco est en discussions à New-York, l’ émissaire du gouvernement congolais ne s’ est pas opposé au renouvellement du mandat de la mission la plus couteuse dans l’ histoire des nations-unies. Cependant insiste la RDC, toute prorogation doit préalablement faire l’ objet d’ une évaluation sans complaisance de l’ action de l’ ex-Monuc.  « Au regard des résultats mitigés enregistrés dans cette coopération, mon Gouvernement juge nécessaire qu’une évaluation soit faite pour déterminer objectivement les failles dans l’application des engagements de manière à nous permettre d’aboutir à une amélioration de l’efficacité opérationnelle des forces ».

She Okitundu plaide pour le renforcement de l’ efficacité opérationnelle des forces onusiennes avec en priorité, la brigade d’ intervention, question pour elle d’ être en mesure d’ accomplir comme il se doit la mission pour laquelle elle a été mise en place. Pour le chef de la diplomatie congolaise, ce renforcement de l’efficacité doit s’accompagner de l’ajout, au besoin d’une deuxième unité de la brigade spéciale d’intervention ; de la dotation en moyens et équipements appropriés pour combattre d’une manière efficace les menaces asymétriques vécues sur le terrain et d’ une meilleure collaboration et partage d’informations avec les FARDC, notamment celles provenant des drones de surveillance.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse