Deuxième tripartite CNSA-CENI-Gouvernement: Olenghankoy et Nangaa promettent une évaluation sans complaisance

par -
0 471
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est depuis le samedi 14 octobre 2017 dans l’avant-midi qu’ont débuté les travaux de la deuxième réunion tripartite Gouvernement – Commission électorale nationale indépendante (CENI) – CNSA (Conseil national de suivi de l’Accord du 31 décembre et du processus électoral) pour l’évaluation du processus électoral. Lesquels réunissent les membres du Gouvernement et de ces deux institutions d’appui à la démocratie. C’est le Palais du peuple, plus précisément la salle des Conférences internationales de la Chambre haute du Parlement (où siègent les sénateurs pour leurs séances plénières) qui abrite les travaux.

Ensemble, ils s’attèlent à l’harmonisation des vues quant à la réussite du processus électoral en cours en République démocratique du Congo. Ainsi, vont-ils apprécier unanimement le temps nécessaire au parachèvement des élections suivant la séquence convenue. Bref, cette tripartite, a dit Corneille Nangaa dans son mot, offre l’occasion aux institutions concernées d’échanger les informations nécessaires en vue d’aboutir à l’organisation des élections crédibles, transparentes et apaisées.

« Après l’atelier d’évaluation du processus électoral tenu à Kananga du 28 au 30 août 2017, il était bien indiqué de poursuivre ces concertations, pour, non seulement se conformer aux dispositions pertinentes de l’Accord qui prévoient des « évaluations régulières », mais aussi procéder à l’examen de la mise en œuvre des recommandations formulées durant ces assises », a déclaré M. Nangaa.

Le président de la CENI a toutefois indiqué que l’évaluation du processus électoral portera tant sur les activités préparatoires que sur les projections des scrutins. Ainsi, a-t-il présenté brièvement à l’assistance, l’état des lieux et d’avancement du processus électoral en cours en Rdc.

Toute la vérité sur la mise en œuvre de l’Accord

Dans son speech, le président du CNSA Joseph Olenghankoy a d’abord rappelé la mission de son institution, avant d’expliquer le but de cette deuxième réunion tripartite. « Cette institution a la mission de veiller au respect de l’Accord politique par tous les animateurs des institutions et d’assurer le suivi ainsi que l’évaluation de sa mise en œuvre en vue de garantir l’organisation des élections démocratiques, crédibles, transparentes et apaisées dans notre pays… A cet effet, l’Accord exige au CNSA d’assurer le suivi du chronogramme de sa mise en œuvre, de réaliser des évaluations régulières du processus électoral, avec la CENI et le Gouvernement, et de se concerter avec eux afin d’harmoniser les vues pour la réussite du processus électoral. Nous sommes maintenant réunis devant notre peuple pour évaluer le processus électoral en cours, notamment, la refonte du fichier électoral dans sa phase d’enrôlement des électeurs aussi bien dans les provinces dont les opérations sont en cours, dans celles dont elles sont déjà achevées que dans la diaspora… »

Joseph Olenghankoy a indiqué qu’au niveau strict de la présente tripartite, le Gouvernement indiquera le niveau d’exécution des missions lui confiées par l’Accord en rapport avec le processus électoral. Puis, la CENI en tant qu’organe technique, exposera sur ce qu’elle a déjà fait et ce qui lui reste à faire, conformément aux exigences de l’Accord sur le processus électoral.

Les informations nécessaires issues de cette tripartite, a-t-il affirmé, permettront de communiquer à l’opinion tant nationale qu’internationale, la vérité sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de l’Accord. Elles permettront également de formuler des recommandations sur ce qui reste à faire pour la paix et la réussite du processus électoral en cours, a rassuré le président du CNSA.

Trois commissions pour examen minutieux

Ces assises ont été lancées par le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe pour qui, il n’y a pas de crise politique en Rdc. Elles vont se poursuivre dans trois commissions pour examen minutieusement le processus électoral. Notamment, les commissions des questions juridiques et opérationnelles, des questions financières et logistiques, ainsi que des questions politico-administratives et sécuritaires.

De ces commissions sortiront des recommandations qui seront adoptées en plénière et constitueront la substance du rapport final à adopter à la clôture de ces travaux de la deuxième tripartite Gouvernement – CNSA – CENI, a dit Corneille Nangaa. « En tout état de cause, la CENI tient à rassurer les uns et les autres qu’elle fait et fera tout ce qui est en son pouvoir pour aboutir à l’organisation des élections qui, du reste, sont plus proches qu’elle ne l’étaient il y a dix mois », a-t-il rassuré, avant d’exprimer sa reconnaissance et d’adresser ses vifs remerciements aux parties prenantes de la tripartite, aux partenaires internationaux et nationaux qui accompagnent le processus électoral en Rdc.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse