Désormais à Kinshasa: Focolari révèle l’importance du MPPU en Rd Congo

par -
0 486
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans le cadre des activités à Kinshasa du Mouvement politique pour l’unité (MPPU), les Focolari au Congo ont réuni plusieurs personnalités et acteurs politiques, ce samedi 3 décembre 2016 sur 4ème rue, commune de Limete. Ce, après le rendez-vous du 29 octobre dernier, consacré au lancement dudit mouvement. Une initiative visiblement louable au moment où, au regard des enjeux du moment, maints observateurs reconnaissent que la fraternité a du véritable plomb dans l’aile des Congolais.

Loin d’être un parti politique, le MPPU est un réseau de réflexion et d’action pour promouvoir la fraternité universelle de la vie politique, convaincu qu’elle en est un fondement et un moteur essentiel.

Il rassemble des élus, des employés de la fonction publique, des étudiants et des citoyens, toutes convictions ou appartenances politiques, engagés au service du bien commun, qui souhaitent mettre la fraternité à la base des organisations et des initiatives législatives ou administratives locales, nationales ou internationales.

Pour sa part, le Mouvement des Focolari est né dans l’église catholique. Fondé par Chiara Lubich en décembre 1943, à Trente (Italie). Ce fut au beau milieu de la seconde Guerre mondiale. Son but spécifique est de faire en sorte que se réalise la prière de Jésus : ‘’Que tous soient uns’’, selon l’évangile de Jean, chapitre 17 verset 21.

Ce mouvement a donc pour base :’’ le Charisme de l’unité’’. Il est composé de personnes de diverses cultures, vocations, catégories sociales et religions.

Une vidéo MPPU projetée

Sous le titre ‘’Faire de la politique pour l’unité’’, la vidéo projetée ce jour est partie d’une série de questions : l’image par excellence d’un politicien, n’est-elle pas dépeinte dans l’hymne à la charité de Saint François d’Assises : ‘’Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix … ? Ce personnage qui s’oublie soi-même pour un bien plus grand, le bien commun ; ce personnage à l’écoute de ses concitoyens et qui, avec amours, cherche avec eux des solutions aux différentes problématiques.

C’est dans cette optique d’ailleurs que Chiara, la Fondatrice du Mouvement des  Focolari, présente la politique comme ‘‘l’amour des amours’’. Il s’agit de cet amour du politicien qui pense à la santé de ses concitoyens en construisant des hôpitaux, de routes, des écoles de formation, des caniveaux, … et qui pense à l’agriculture rentable et équitable. Bref, l’amour du politicien se déploie dans tous les secteurs de ses concitoyens.

Quelques personnages ayant marqué leur temps défilent en images : Martin Luther King, Ghandi, Nelson Mandela,… cela avec raison: ‘’ sûrement plus tard, par l’apport des expériences de chacun, nous ferons aussi notre vidéo pour faire voir au monde comment nous aussi en Rdc, nous œuvrons pour le bien commun. Nous montrerons que parmi nous se trouvent aussi de grands personnages’’, a martelé Martine Kablan, Ivoirienne et membre consacrée du Mouvement Focolari.

En outre, la vidéo présente différentes expériences de politiciens qui essaient de mettre la fraternité et l’amour dans leur agir quotidien. Pour certains, même s’ils voient cette idée de fraternité utopique, ils veulent quand même y travailler  car il faut viser haut. D’autres par contre se sont lancés à faire comme un  parlementaire coréen qui, en voyant que le parlement de son pays était devenu un lieu d’affrontements, même physiques, a décidé d’y apporter l’entente. Ailleurs, l’on voit aussi une expérience d’amitié vécue par deux politiciens : une  Juive et une autre Palestinienne. Différentes autres expériences vont de la transformation d’un bidonville au Brésil, de l’économie, du droit,… toutes ces expériences montrent que la primauté dans l’agir au quotidien, que l’on soit politicien ou non, c’est d’être humain, le bien commun, la fraternité.

Tout compte fait, le Mouvement politique pour l’unité se veut donc une tribune où les politiciens veulent partager avec d’autres le bien qu’ils font, peut-être dans le silence, pour que ce bien-là se répande et fasse tache d’huile.

Des témoignages

La journée a été aussi une occasion pour des témoignages sur l’origine et l’avancement de la formation des jeunes, futurs leaders de qualité en Rdc. Dr Arthur Ngoy a présenté trois mots pour renouveler la société : s’informer, se former et contaminer. Le premier, à l’écoute des problématiques de la société pour y apporter des solutions ; le deuxième en vue d’avoir des idées claires et solides comme outils qui soutiennent les convictions ; et le troisième, parce que le bien doit avancer.

Quant aux enjeux du MPPU en Rdc, la prochaine rencontre pourra intervenir à l’occasion du lancement de l’université saisonnière de l’enfant du MPPU, probablement à la fin du mois de mars 2017. Ce qui sera la première action de ce mouvement.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse