Des témoignages abondent: Les femmes sont les victimes naturelles des violences conjugales

par -
0 1032
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En Afrique et particulièrement en  RDC, les violences conjugales  pourtant récurrentes semblent passer inaperçues, sinon relégués au rang des faits anodins. Or  il est établi que la famille est la cellule de base de la société. Une famille est composée au départ de l’homme et de la femme, censés vivre en harmonie. Pourtant cette harmonie se transformer souvent en violence conjugale, chose déplorable pour cette société qui a besoin de paix pour son développement harmonieux. Toutes les couches de la société doivent s’y impliquer. Il ressort du fait que ce sont les femmes qui sont les vraies victimes des violences conjugales. Ces femmes appelées « êtres faibles » subissent toutes sortes de violence dans leurs foyers et gardent malheureusement   silence. Plusieurs causes expliquent ces violences. Elles sont provoquées notamment par l’irresponsabilité de l’homme. Ceci se justifie du fait que, on rencontre dans notre société des hommes qui ne prennent plus leurs responsabilités d’hommes laissant toute la charge de la famille à la femme. La violence conjugale intervient lorsqu’à son tour, la femme ne sachant pas assumer comme il se doit les charges familiales, cela l’homme s’en prend à elle et  la culpabilise, exerce une violence sur elle. 9Il la dominr ; la menace, la tape…la femme est victime d’une litanie de violences de tout genre. Une domination qui s’exprime par des agressions physiques (des coups et blessure volontaire) ou psychologiques (insultes…). Alors que l’idéal serait de vivre en harmonie au sein d’un foyer ou la femme se sent protégée par son époux. Or l’idéal est qu’au sein du couple que la conjointe se sente en protection pour mieux produire des bons résultats dans son entourage. Pourtant vivre en insécurité dans un couple c’est vraiment le pire des cauchemars, qu’il faut à tout prix s’en débarrasser, faute de quoi cela risque d’augmenter les maladies psychologiques chez la conjointe victime de violence conjugale. Une violence conjugale déstabilise une famille, la suite ; l’éducation des enfants en pâtit à la longue. Ces enfants qui grandissent dans de familles ou les parents se violentent, grandissent avec la mauvaise image du mariage et risquent de copient ce mauvais exemple dans leur vie future. J’ai eu le témoignage d’un homme qui parlait d’un couple ou un homme a tué sa femme parce celle-ci n’avait  pas préparé la nourriture à la maison, alors que ce même homme, n’avait rien laissé comme argent pour qu’on prépare.  Une autre personne a fait état d’une femme mariée, mère des enfants, marquée par  les agressions phycologiques qui démontrait comment un homme qui ne respecte pas sa femme, qui l’humilie en présence du monde, et qui crie à qui veut l’entendre que tout ce que sa femme prépare n’est pas à son gout, l’homme qui crie au scandale et préfère faire lui-même sa cuisine. La femme n’a aucun mot à dire, elle ne fait qu’écoper des injures de son mari. Elle vit ce calvaire des semaines, des mois voire des années sans trouver une main pour la délivrer et la sauver. A suivre ce sujet pour le jour avenir, cette fois-ci avec un des experts en matière de vie des couples.

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse