Des soirées spéciales en hommage au « Roi de la rumba congolaise »

par -
0 405
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Papa Wemba à l’affiche à l’espace Bilembo et  au Centre Wallonie-Bruxelles

Une soirée spéciale est programmée le vendredi 13 mai à 19 heures  en la salle Brel du Centre Wallonie Bruxelles en « Hommage à Papa Wemba ». Cette initiative est de la Délégation Wallonie Bruxelles qui compte partager avec les mélomanes congolais  et ses invités quelques morceaux du « Roi de la rumba congolaise  ».  Il est prévu au cours de  ladite soirée, une exposition photo consacrée à l’artiste.

Dans le même registre, il est prévu, un jour plutôt,  le jeudi 12 mai à 19 heures à l’Espace Bilembo,  une autre soirée en hommage à Papa Wemba qui sera marquée par la projection du film la « Vie est belle » de Mwenze Ngangura.

Pour la petite histoire, pour ses mérites des
bons et loyaux services rendus à la nation congolaise, en Afrique et au monde sur le plan
culturel, Papa WEMBA a été  élevé, à titre posthume, le lundi 02 mai dernier, au grade de
grand officier, dans l’ordre national des Héros nationaux Kabila-Lumumba.

De la musique au football, à la mode et à la peinture en passant par le cinéma, Shungu Wembadio Jules Presley alias Papa Wemba Kuru Yaka, originaire de Sankuru (ex-Kasaï occidental) et de tribu Tetela, a su tracer son chemin sur  l’échiquier culturel congolais. Il s’est illustré comme figure emblématique et Ambassadeur de la culture congolaise et Africaine. En cinéma, Papa Wemba a marqué ses empreintes en tant qu’acteur à travers des rôles importants dans « la Vie
est belle », «KinKiesse », «les Habits neufs du gouverneur », «Pièces d’identités de
MWENZE NGANGURA, et cetera.

Et, c’est donc en pleine prestation que Papa Wemba s’est écroulé sur scène  à Abidjan, au  Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo, FEMUA, comme il ne cessait de le répéter à chaque occasion, micro à la main.

(Saint Hervé M’Buy)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse