Des pirates dans les réseaux sociaux: Des cybercriminels ciblent notre confrère Bernetel Makambo

par -
0 411
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans l’après-midi du samedi 5 novembre, notre confrère Bernetel Makambo est tombé victime d’un groupe d’escrocs opérant dans les réseaux sociaux.

Témoignage

Je me reposais dans ma chambre lorsque soudain, un message me parvient sur facebook. A la lecture, je me rends compte que le message me parvient d’une correspondante dénommée Océane Durant, une Française. Dans ce message, deux de mes photos, dont l’une torse nue et l’autre en chemise bleue ont été brandies. Ensuite, la correspondante en question m’appelle sur Messenger. Bien qu’endormis et torse nue avec ma petite culotte de chambre, l’amie me harcèle. Elle me demande de faire l’amour sur internet. Je résiste et elle me dit ceci : «  tel que tu es là, je t’enregistre et je suis prête à te faire du mal ». Je réplique en lui posant la question : «  de quel mal me parles-tu » ? Elle me répond : je peux monter un élément pornographique par rapport à ta position dans ta chambre et tu seras amèrement surpris. Je suis professionnelle en ce genre de choses, ajoute-t-elle. J’interromps l’appel. Et quelques minutes après, elle m’envoie la vidéo de notre conversation sur Messenger. Donc, elle a tout enregistré. Je ne me reproche de rien et je lui dis, fais ce que bon te semble. Par après, elle m’envoie ses photos toute nues. Je crie sur elle. Tout à coup, elle traduit ma vidéo en photos et me l’envoie montée en toute pièce. Chose que je n’ai pas faite. Elle me dit après, tu vois à quel point je suis professionnelle ? Si tu ne me donne pas 1.000$, je publie toutes ces images auprès de tes amis. Je tente de faire le malin en la suppliant de ne pas déchirer ma réputation. Tout d’un coup, un autre appel sur Messenger. Maintenant, ce n’est plus la fille qui parle, mais un garçon de nationalité Béninoise. Ce dernier tente de m’intimider. Il me dira, par après, d’envoyer la somme d’argent par voie bancaire. Et sur Wathsapp, il m’envoie le code. Il me demande d’envoyer cette somme d’argent dans les agences Western Union, Money Gram ou Wari. Ce, avec les précisions ci-après : Nom : Odi, prénom : Madu, pays : Benin et ville : Parakou. Ensuite, il m’envoie son numéro +22968825706 pour l’appeler après opération bancaire. Je lui rassure que ça sera fait. Mais puisqu’il faisait tard, je lui promets de faire l’opération lundi matin. C’est ainsi qu’il va me donner quelques conditions. Avant tout, il m’envoie une image pornographique, m’associant à une fille inconnue. Ce, pour m’annoncer que cette image sera publiée si je n’envoie pas cet argent. Condition : lundi avant 10 heures, l’argent doit lui parvenir. On tente d’en discuter, et je lui dis que je n’ai pas les mille (1.000USD) dollars américains. Pas de choix. Au cas contraire, il promet de larguer les images dès le début de la semaine. Et puis, il se déconnecte.

Démarche entreprise après la mésaventure

Après cette mésaventure aigre à digérer, je tente de joindre mon avocat-conseil, qui me conseille d’abord de faire une annonce à tous mes amis sur l’affaire et enfin de bloquer mon compte facebook pour ne plus entrer en contact avec cette bande d’escroc. Par après, mon avocat- conseil me propose de formuler une plainte contre inconnu et, dans le même ordre d’idée, d’alerter les services compétents de même que l’Union nationale de la presse du Congo (Unpc). Je rassure que je m’y suis attelé sans coup férir.

Dernier message

Je tiens à informer à tout le monde, qu’une fois vous avez des images indécentes avec mon profil, vous êtes prévenus des canulars. Je suis victime d’une bande de rançonneurs ’escrocs qui veut ternir ma personnalité. Je n’y suis pour rien et j’appelle tout le monde à la vigilance. Ne m’en tenez pas rigueur au cas où vous verrez ces images. Merci de m’encourager.

(Lepa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse