Des correspondants nuisibles dérangent la sérénité du couple

par -
0 711
Suzy Kibira Omari parlant de la gestion des réseaux sociaux au sein du ménage
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

 La gestion conjointe des réseaux sociaux dans le couple se négocie ou est-ce une exigence ? La consœur  Suzy Kibira Omari  de la RTGA World (dont l’interview suit), de répondre : «la profusion des correspondants nuisibles dérange la sérénité du couple », a-t-elle dit.   

L’Avenir-Femme : Qu’est-ce que les réseaux sociaux ont apporté d’avantageux dans la communication au sein du couple ?

Suzy K.O : Les réseaux sociaux ont apporté un petit plus, je ne dirais pas un plus mais un petit plus dans la vie du couple. Surtout par rapport à nos sœurs et frères établis à l’étranger, avec qui l’on a du mal à communiquer amplement au téléphone, pour raison d’unités. On les voit néanmoins dans les réseaux sociaux, à travers lesquels on peut échanger. Ça c’est l’aspect positif à souligner.

D’une manière négative, nous pouvons évoquer la profusion de correspondants nuisibles à la sérénité du couple. Il arrive, et cela n’est pas moins courant, qu’un conjoint ait difficile à surfer d’une manière transparente avec son partenaire. Et des fois, quand tu demandes le téléphone pour vérifier l’identité du (de la) correspondant (e), cela crée un débat houleux  dans le foyer. Pour éviter des disputes, le conjoint qui a de quoi se reprocher, est obligé de carrément éteindre  le téléphone ou se renfermer quelque part, pour essayer d’entrer en contact avec le correspondant présumé douteux. C’est vraiment négatif.

Parlons de Facebook. Est-ce que ce réseau social est géré conjointement au sein du couple ou d’une manière séparée ?

Bon, moi je me dis que c’est de manière séparée, parce que des fois on ouvre un compte avec un mot de passe d’un nom privé, et sans l’accord de l’autre. Il y a même des couples où la gestion du compte Facebook est assurée conjointement, selon que les partenaires en présence ont confiance l’un envers l’autre. Et c’est le cas pour mon couple.

Les réseaux sociaux s’inscrivant dans l’ordre des nécessités dans les rapports humains à l’époque actuelle, que conseillez-vous aux jeunes couples, appelés à préserver la sérénité intérieure?    

Je leur dirais que la confiance se mérite. L’homme et la femme doivent faire preuve d’un comportement insoupçonnable, pour contribuer à la sérénité intérieure. Mais il est un fait que les réseaux sociaux ont ouvert large la porte aux correspondants nuisibles qui se présentent en maintes circonstances comme facteurs dérageant la sérénité du couple.

La gestion conjointe du Facebook dans un couple se négocie ou est-ce une exigence ?

Le dialogue est au couple ce que l’eau est à la plante. Quand elle vient à manquer, la vie de la plante est en péril. C’est dire que quand on aime vraiment et que l’on tienne à protéger la sérénité du couple, on n’a rien à se cacher. Le cache-cache  empêche la confiance de s’établir. Alors, les ménages doivent se montrer à la hauteur d’assumer leurs responsabilités dans le cadre des objectifs majeurs du couple, pour ne pas tomber dans le piège des correspondants nuisibles.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse