Des artistes-musiciens de partout pleurent Papa Wemba

par -
0 610
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

            Echos d’ici et d’ailleurs

Des artistes-musiciens de partout pleurent Papa Wemba

Suite à la mort inopinée de Papa Wemba survenue dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 avril 2016 à 5 heures 23 à Abidjan, en Côte d’Ivoire où il était l’invité spécial de la 9ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo, FEMUA, plusieurs messages de condoléances  ne cessent  de nous parvenir. Ci-dessous, nous en publions quelques uns afin de démontrer combien le monde a pleuré cet icône de la chanson qui, avec sa discographie béante renfermant plus de 2.000 titres, n’avait jamais chanté des insanités et ses images à travers de nombreux DVD, ne reflétaient que ce qu’est la musique et rien d’autre :

De Paris : Le guitariste Dino Vangu, ancien sociétaire de l’Afrisa International, un auteur-compositeur de talent dont les œuvres avaient toujours retenu l’attention du Seigneur Ley, résidant actuellement à Paris, se dit très affligé par la brusque disparition de Papa Wemba qui est tombé arme à la main à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Tout en présentant ses condoléances les plus attristées à la grande famille musicale congolaise ainsi qu’à la famille biologique du disparu, il demande à maman Amazone d’être un modèle des femmes qui devra approcher tous les enfants de Papa Wemba afin que tous, puissent se sentir en protection sous sa chaleur maternelle pour la suite de leur vie. « Maman, dit-il, ne te laisse pas emporter par ceux qui viendront te tromper en te poussant à casser cette alliance qui, depuis les temps immémoriaux, avait caractérisée la vie du roi de la rumba congolaise sur la terre»…

 

De Bruxelles : Le chanteur mélancolique Matolu Dode Papy Tex n’arrive pas à comprendre comment Papa Wemba avec qui il avait envie d’entamer des pourparlers pour faire ensemble un tube puisse mourir tel un soldat arme à la main au cours d’une prestation musicale à Abidjan où il était l’invité spécial du  FEMUA.

Avec sa mort, ce que vient de faire le Présidant de la République démontre à suffisance de la grandeur de cet icône de la chanson. En le décorant à titre posthume en qualité du Commandeur de l’Ordre National, Héros Nationaux Kabila/Lumumba,  c’est une preuve de l’attachement du Chef de l’Etat aux idéaux de la nation congolaise. Ceci est un appel aux autres musiciens encore vivants de prendre leur travail au sérieux. Que le Très Haut puisse réserver un accueil apaisé à son digne fils Papa Wemba afin que son âme repose en paix dans les Royaume des Cieux…

 

De Mamoudzou : « Point d’interrogation, Ye to ye te ? » est le titre d’un long play que se proposait de lancer dans les tout prochains jours sur le marché du disque l’artiste musicien Zembula Pétrole dit Africano Buka, patron de l’orchestre « Pétro Musica » qui est basé à Mamoudzou à l’île de Mayotte.

Ce, avec l’accompagnement au chant de Papa Wemba qui avait donné son accord de principe. Maintenant que Kuru Yaka vient de mourir, Zembula Pétrole compatisse au deuil qui vient de frapper la grande famille musicale congolaise et demande à ceux qui sont restés de garder des grands souvenirs de cet artiste qui avait toujours œuvrer pour  l’élévation de la culture africaine…

De Lagos : Suite au deuil qui vient de frapper la musique congolaise par le brusque décès de l’artiste Papa Wemba, le groupe nigérian  The Mavins compatisse à ce malheur et présente à la grande famille musicale congolaise et particulièrement à la famille biologique du défunt ses condoléances les plus émues.

Papa Wemba n’était pas seulement un artiste-musicien congolais, fait savoir The Mavins, il était aussi l’artiste d’Afrique et pourquoi pas du monde. Nous ne l’oublierons jamais. Le groupe nigérian The Mavins garde la barre très haute et ne pense plus rabaisser la tension de par ses spectacles qui appellent toujours un nombre impressionnant d’admirateurs. Dans son œuvre intitulée « Loukou Loukou », il offre au public un spectacle vraiment inédit et on en parle un peu partout… Là, ce groupe musical prépare un opus qu’il va dédier au vieux Fula Ngenge Papa Wemba.

D’Abidjan : Le bouillant précurseur TNT Shado Chris ne tient pas à rester en laisse. Suite à la mort du chanteur Ekumany Papa Wemba, il adresse aussi ses condoléances les plus attristées à la famille musicale congolaise singulièrement à la famille biologique de Papa Wemba.

Il demande à maman Amazone d’avoir le courage de préserver les bonnes qualités de son mari qui, depuis le début de sa carrière jusqu’à sa brusque mort survenue sur scène à Abidjan en Côte d’Ivoire, n’a travaillé que pour le développement de la culture africaine. C’est un grand artiste que le monde musical continental vient de perdre. Paix à son âme.

De Douala : De sa ville natale où il se trouve,  l’inamovible chanteur camerounais Franko connu du grand public par  sa chanson à succès « Coller la petite » présente ses condoléances à la République démocratique du Congo toute entière pour le décès inattendu de l’artiste-musicien Papa Wemba survenu sur scène à Abidjan en Côte d’Ivoire.

« Papa Wemba, dit-il, n’était pas seulement un artiste musicien. Il était tout et toute sa vie d’artiste il n’avait cessé de travailler pour l’expansion la culture africaine. A travers lui, il faudra dépasser les frontières nationales pour savoir qu’il était devenu l’artiste planétaire ».  Franko signale qu’il ne voudrait pas rester en marge des succès africains. Pour cela,  il dit qu’il va tout faire pour marcher sur les traces de ce grand icone de la chanson africaine qu’était Papa Wemba. Paix à son âme…

De Kinshasa : Malade, le poète Lutumba Simaro Masiya vient d’écourter son séjour médical à Paris pour venir assister au deuil de son jeune frère Papa Wemba car, dit-il, « Je serais malaisé et ingrat en  restant en Europe et ne pas venir au deuil de mon jeune frère Papa Wemba. Je suis ambassadeur Airtel comme Papa Wemba, Fally Ipupa, Nyoka Longo. C’est bien ce sponsor là qui a payé pour moi le billet avion Paris-Kinshasa-Paris pour me permettre de venir ici. Je vais vite repartir en soins à Paris.

 Le poète Lutumba Simaro, encadré par deux proches/Ph. Kokolo

Cependant je ne peux pas m’empêcher de remercier le Chef de l’Etat pour tout ce qu’il vient de faire pour honorer Papa Wemba. Cela montre à suffisance que contrairement à ce qu’on peut croire, Il est toujours à l’écoute se son peuple. Je remercie aussi les Présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat pour leur promptitude, tous les membres du gouvernement, le Ministre de la Culture et des Arts sans oublier le Gouverneur de la ville, André Kimbuta Yango qui a été à la hauteur de la tâche qui lui a été confiée pour organiser les obsèques de Papa Wemba ». Tout de suite après, au courant de la semaine, le poète Simaro Masiya  reprend l’avion pour Paris poursuivre ses soins de santé.

 (Une sélection de Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse