Derrière Maître Gims se cache aussi Dadju !

par -
0 275
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Petit frère du célébrissime Maitre Gims, Dadju est l’une des sensations de ce premier semestre de l’année 2018. En janvier, il reçoit un disque de platine pour son premier album solo, Gentleman 2.0 et son single “Reine” compte, à lui seul, plus de 80 millions de vues sur YouTube.

Contrairement à son aîné Gims qui est natif de la République Démocratique du Congo, Dadju Djuna Nsungula, lui, a vu le jour en France en 1991. Alors qu’il n’a pas  grandi à coté de son père Djuna Djanana, Dadju a quand même écouté beaucoup de chansons de ce dernier qui est un ancien chanteur du groupe Viva La Musica, de la star mondiale, Papa Wemba, avant de devenir un des sept patrons Langa Langa Stars

Le déclic !

C’est en réalisant un morceau enregistré avec son frère aîné que  Dadju a eu en lui, l’effet d’un déclic. Depuis, le prince de la musique urbaine ne s’est alors jamais arrêté. Il remplit des salles et touche les cœurs de ses mélomanes par son style de chant et son texte attirant avec des mots en lingala, langue de musique qui a bercé son enfance.

Ancien du groupe The Shin Sekai qui a signé en 2012 chez Wati B, Dadju va décider de faire cavalier solitaire en 2017 lançant son premier single « Reine », certifié single de diamant.

 « Gentleman 2.0 », une confirmation

Sorti en novembre 2017, « Gentleman 2.0 », l’album de Dadju n’est qu’une consécration après un long moment d’apprentissage sur son chemin d’artiste. Dans cet album, il revient sur son parcours durant l’année 2017 évoquant son premier single d’or avec titre « Reine », son mariage et sa vie en tant que père.  Concernant le style imprimé dans « Gentleman 2.0 », le fils de Djuna Djanana insiste que son album n’est pas du rap comme le font les autres mais plutôt de la musique urbaine. « Il a la force de chanter tous les styles de musique », déclare t-il tout haut dans le titre « je dis non ». « Je vérifie », le son, avec Naza et Aya, est une touche pimentée de la vraie rumba congolaise qui a prouvé ses techniques de chant qui naviguent sur n’importe quel océan sonore.

« Trouvez-la-moi » ou dédicace aux siens !

Produit par Dany Synthé, le morceau « Trouvez-la-moi » de sonorités purement africaines, fait partie des titres “ mouv” de son album par son rythme. Et, quand Fally Ipupa et KeBlack s’associent à lui dans cette chanson, le challenge vocal devient de plus en plus captivant ! Pour couronner cette collaboration, Dadju fait recours au phénomène « Libanga ou Mabanga» pour dédicacer tous ses proches comme cela est usuel dans la musique congolaise.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse