Dernière réunion de la Troïka stratégique: 90% des recommandations ont été exécutées contre 10% en cours de réalisation

par -
0 613
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La journée d’hier lundi a constitué la fin officielle des réunions de la Troïka stratégique, une structure créée par l’ex-Premier ministre Matata Ponyo. Il se fait que 90% de ses recommandations ont été exécutées et les 10% sont en cours de réalisation. Modeste Bahati, le ministre sortant de l’Economie nationale a souhaité que l’équipe qui viendra puisse s’en inspirer, parce que la Troïka a été un instrument qui a permis de limiter certains dégâts. Et ce, dans un contexte très difficile caractérisé par des chocs exogènes sur l’économie congolaise. Un simple coup d’œil jeté sur les pays voisins à la Rdc permettrait de se rendre compte que la Rdc est au-dessus du lot avec un taux de croissance supérieur à la moyenne africaine.

Au cours de cette dernière réunion, la Troïka a constaté que sur le plan international, l’actualité reste dominée par les recommandations sur les mesures qui doivent être prises pour l’alerte précoces face aux catastrophes naturelles. Il a été démontré que ces catastrophes ont un impact négatif sur la pauvreté (renforcent la pauvreté et ruinent de millions de gens qui périssent dans des catastrophes naturelles). Et donc, il est recommandé aux Etats de pouvoir prendre des mesures précoces Toujours au niveau international, Bahati Lukweho a expliqué que la parité Euro-Dollar s’est située à 105 contre 108 la semaine passée. A l’en croire, cela veut dire tout simplement que le dollar américain s’est raffermi par rapport à l’Euro.

Pour ce qui est des cours des matières premières, disons que le cuivre a connu une hausse par rapport à la semaine d’avant et la tonne métrique s’est échangée à 5.457 dollars Us. Par contre pour l’or, il a connu une petite baisse et l’once s’est échangée à 1223 contre 1282 la semaine d’avant. Le cobalt n’a pas connu de changement significatif. Il s’est échangé à  28.432 dollars Us. Pour ce qui est des céréales, toutes ont connues une baisse. Ainsi, la livre de riz s’est échangée à 9.48 dollars Us, le blé à 418 dollars la tonne et le maïs à 129$.

Au sujet des agrégats macroéconomiques propres à la Rd Congo, il sied de noter que conformément aux données disponibles et aux statistiques, il se situe à 4,3%, même si les études se poursuivent pour voir quelle a été la tendance du dernier trimestre.  Ici, le taux d’inflation se situe à 6,1% sur l’ensemble du territoire national, avec une légère accélération sur l’espace de Kinshasa où l’inflation se situe à 6,3%. Il faut également qu’au parallèle, le dollar américain s’est échangé à 1210 Fc, tandis qu’au niveau du marché officiel, à l’indicatif au niveau du marché interbancaire, le dollar américain s’est échangé à 1.150 Fc. En ce qui concerne le plan de trésorerie des finances publiques, mais également le plan de trésorerie de la Banque centrale du Congo (BCC), il a été démontré que le tendance est bonne dans la mesure où le Gouvernement reste dans les limites prévues depuis le début de l’année.

En jetant un coup d’œil sur les réserves en devises, le ministre de l’économie explique qu’elles se situent à 8.63 millions de dollars Us. Ce qui représente 3,82 semaines d’importation des biens et services. Concernant la paie des fonctionnaires de l’Etat, elle se poursuit normalement et celle d’octobre est complètement terminée. Et celle de novembre a été lancée dans toutes les grandes villes et elle se poursuit dans les coins les plus reculés. L’on apprend que la situation des magistrats qui étaient mutés ou permutés est entrain d’être régularisée au niveau de la direction de la paie.

Joseph Kabila va accorder un colis en vivres aux agents et fonctionnaires de l’Etat

Au cours de la restitution, Modeste Bahati Lukwebo a indiqué que la Troïka stratégique a noté la décision du Président de la République, qui a décidé d’accorder aux agents et fonctionnaires de l’Etat de colis en vivres qui seront remis au mois de décembre à tous, y compris toute l’administration publique, c’est-à-dire, l’armée, la police et tous les services de l’Etat. C’est ici qu’il a souligné que c’était la toute dernière réunion de la Troika stratégique où, 90% des recommandations ont été exécutées, pendant que 10% sont en cours de réalisation. Même s’il n’est pas élégant de se juger soi-même, la Troika aurait souhaité que ça soit les autres qui jugent. Et ce, parce que l’avis de Modeste Bahati, c’était un instrument de gestion et de suivi très important, parce que quand on a la gestion de la République, il faut un suivi. « C’est vraiment un tableau de bord qui était de grande utilité », dit-il, avant de souhaiter que l’équipe qui sera conduite par Samy Badibanga puisse s’y inspirer. Sinon, il a été un instrument qui, s’il n’existait pas, peut-être que le pays aurait connu des dérapages très importants dans un contexte très difficile caractérisé par les chocs exogènes qui rongent les économies.

De la méthodologie

Contrairement aux habitudes qui veulent que ça soit le ministre de l’Economie nationale qui livre le compte rendu de la réunion de la Troika stratégique, le Premier ministre Matata Ponyo était lui-même là, pour féliciter son équipe. Il a expliqué que tout commence par un briefing politique pour informer les membres du dernier développement de la politique nationale. Tout juste après, le Premier ministre présente la topographie de l’économie et des finances au cours de la dernière semaine. Comme l’économie congolaise est extravertie, il faut alors évaluer la situation économique nationale par rapport aux agrégats macroéconomiques internationaux. Et là, la Troika voit quelles sont les corrections qui s’imposent pour préserver la machine économique et la réunion se termine par des actions pour corriger les insuffisances et essayer de renforcer les résultats plutôt positifs.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse