Depuis début février: Le trafic Goma – Bukavu coupé sur le lac Kivu

par -
0 850
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le trafic sur le lac Kivu, entre la ville de Goma et celle de Bukavu, respectivement dans le Nord et le Sud-Kivu, est interrompu depuis le 2 février. Et pour cause, les propriétaires des bateaux qui assurent le trafic entre les deux villes sur le lac sont en grève. Ils protestent contre la majoration de la taxe d’embarquement par les autorités du Nord-Kivu.

D’après des sources locales citées par radiookapi, cette taxe est passée en janvier dernier de 200 Francs congolais (environ 0,2 USD) à 1 650 Francs congolais (environ 1,8 USD).

L’institution de cette taxe avait déjà conduit les commerçants de Goma et Bukavu à suspendre leurs activités quelques semaines plus tôt.

Les armateurs affirment avoir enregistré des pertes importantes depuis la majoration de la taxe d’embarquement. « Les commerçants ne se bousculent plus pour transporter leurs marchandises à bord de leurs bateaux », affirment-ils.

L’interruption du trafic sur le lac Kivu, a occasionné une hausse des prix de certaines denrées comme la pomme de terre dont le kilo est passé de 150 à 850 francs congolais (de 0, 20 à 0,9 dollars américains).

Les commerçants de Goma et Bukavu font quotidiennement la navette entre les deux villes en traversant le lac Kivu. Dans leurs marchandises, ils transportent notamment des denrées alimentaires qu’ils revendent dans les marchés de deux villes.

Depuis le début de la grève des armateurs, ils empruntent une route qui passe par Kigali au Rwanda. La route qui permettait de se rendre directement de Goma à Bukavu est délabrée depuis l’année passée à cause des pluies torrentielles. Et comme la météo financière est ici mise à mal, des dispositions utiles devront être prises, toutes affaires cessantes.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse