Dépôt des candidatures à la députation provinciale et nationale: La MP affûte ses armes

Conformément au calendrier électoral publié le 05 novembre 2017 et à la décision de la CENI du 23 juin 2018 convoquant l’électorat, la Centrale électorale a officiellement ouvert, dimanche 24 juin 2018, les Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures (BRTC) pour les élections combinées directes présidentielle, législatives nationales et provinciales du 23 décembre 2018.

Au niveau des quatorze regroupements politiques électoraux de la Majorité présidentielle, le temps est non seulement à la mobilisation, mais aussi à l’aménagement des listes des candidats aux différents scrutins. Parce que du côté de cette famille politique dont le chef de l’Etat est l’Autorité morale et qui a été renforcée par les membres du Gouvernement issus de l’Accord de la Saint-Sylvestre, le mot d’ordre est connu : il faut gagner tous les scrutins.

C’est dans cet objectif que le Secrétaire général de cette famille politique, Aubin Minaku Ndjalandjoko, président de l’Assemblée nationale, a convoqué hier à Kinshasa, une réunion du bureau politique de sa structure. C’était en présence de tous les présidents de quatorze regroupements de la MP et des partis politiques constitutifs. Ceci, dans le but d’harmoniser les listes de candidats aux prochains scrutins.

« Aujourd’hui, c’est une séance de routine d’évaluation en ce qui concerne l’étape actuelle, en l’occurrence le dépôt des candidatures », a expliqué le SG de la MP, Aubin Minaku, avant de renchérir que je me suis rendu compte que fort heureusement, tous les regroupements de la Majorité présidentielle sont quasiment prêts à 80%. Et dans les 48 heures, insiste-t-il,  nous allons disposer de toutes nos listes, et nous allons procéder à des arbitrages au 2ème échelon,  pour ainsi être prêt. Parce qu’à la MP, « ou on gagne, ou on gagne ».

Et d’ajouter que nous avons eu la chance de suivre l’explication des experts de notre Centrale électorale de la MP qui encadrent les différents présidents des partis politiques soit, au niveau de notre siège de la Centrale électorale, ou en faisant des déplacements au niveau des sièges des regroupements de la MP et ça se passe très bien. Et de préciser que les différents regroupements sont installés et travaillent, parce que les élections, ce n’est pas un jeu d’enfants ; il faut s’organiser et travailler, c’est ça notre objectif.

Soulignons que sur l’ensemble du territoire national, au total, la CENI a ouvert 171 BRTC pour la députation provinciale ;  à partir du 25 juillet 2018, 169 BRTC ont été ouverts pour la députation nationale et 1 BRTC pour la présidentielle. Tous ces BRTC sont ouverts au public tous les jours, de 08h00 à 16h30, heure locale.

Les activités du BRTC sont entre autres : retrait des formulaires ; dépôt, réception, traitement et enregistrement des candidatures. Les activités du BRTC seront suivies de : ajout, retrait et substitution de candidatures (5 jours); publication de la liste par le Bureau de la CENI ; contentieux des candidatures auprès des juridictions compétentes et enfin, publication par la CENI  de la liste définitive de candidats.

Six BRTC ouverts à Kinshasa. Il s’agit du BRTC Gombe sur l’avenue des Poids lourds au Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI situé en face de la Force navale. Ce BRTC est ouvert pour les candidats des communes ci-après : Gombe, Kinshasa, Barumbu, Lingwala et Kintambo ; BRTC Limété à la Maison communale de Lemba, pour les candidats des communes de Limete, Lemba, Kisenso, Ngaba, Makala et Matete; BRTC N’Djili aux n°2 et 4 de l’avenue Luika au quartier II pour les candidats des communes de N’Djili, Masina et Kimbanseke ; BRTC Kalamu au foyer social de YMCA sur l’avenue du stade pour les candidats des communes de Kalamu, Kasa-Vubu, Bandalungwa, Ngiri-Ngiri, Bumbu et Selembao ; BRTC N’Sele à la Maison communale de N’Sele à Kinkole pour les candidats des communes de la N’Sele et Maluku ; BRTC Ngaliema à la Maison communale de Ngaliema pour les candidats des communes de Ngaliema et de Mont Ngafula.

(JMNK)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse