Démarrage des play-offs: Willy Bakonga tient à la sécurisation des installations sportives et des personnes

par -
0 598
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le spectacle que la phase de poules du championnat de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT) a offert aux Congolais, en particulier, et le monde en général, n’avait pas enchanté le Gouvernement de la République, qui, par son ancien ministre des Sports, l’avait suspendu. Quelques mois après et surtout des réunions préalablement tenues, l’actuel ministre a eu à lever cette mesure donnant lieu à la reprise de la phase de poules de ce championnat de football d’élite de la Rdc. Dommage que même cette reprise a souffert du même spectacle. « Trop c’est trop », va déclarer Willy Bakonga Wilima qui, avant l’entame du Play-off de ce championnat, a tenu à convier tous les acteurs impliqués dans l’organisation des rencontres sportives pour tenter de trouver des solutions à ce que nous pouvons qualifier de cycle de violence dans les installations sportives. Ensemble avec la FECOFA, la LINAFOOT, la PNC et les administrateurs des stades de Kinshasa, une série de mesures vient d’être réfléchie pour endiguer la violence dans les stades, surtout au stade des Martyrs de la Pentecôte.

Le dispositif de surveillance sécuritaire fera l’affaire

Aussitôt après la réunion, le ministre, ensemble avec ses hôtes, ont visité la salle de monitoring du stade des martyrs. Sur place, ils ont été édifiés sur la capacité du travail que réalise ce dispositif de surveillance sécuritaire. Avec ses 286 caméras, le stade des martyrs est à même de prendre les images dans tous les coins et recoins de ce temple du football congolais. Il sera difficile, actuellement, de casser ou détruire quoi que ce soit au stade des Martyrs, sans être vu quelque part. Ainsi a déclaré le ministre des Sports Willy Bakonga : « tous ceux qui seront pris la main dans le sac seront déférés devant la justice ». Il va profiter de cet instant pour appeler les dirigeants des clubs à encadrer leurs supporteurs pour qu’ils s’abstiennent des violences. Il est temps, va-t-il ajouter, que chacun prenne ses responsabilités pour que le Play-off de la Division 1 se joue dans toute quiétude. Une autre décision prise au cours de la réunion est le déguerpissement de tous les enfants dits « Kuluna » au stade des Martyrs, car ils sont à la base de tous les casses et autres vols, ou encore extorsion constatés lors des rencontres sportives.

(Patrick Isso B. Bokuma)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse