Décrispation politique en Rdc: Thambwe Mwamba et Shadary attendus au CNSA

par -
0 276
Une attitude de Joseph Olenghankoy (à l’extrême gauche), président du CNSA/Ph. Tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Conseil national de suivi de l’Accord, CNSA se penche sur les mesures de décrispation. Quatre commissions ont été créées. Elles vont travailler sur les cas des prisonniers politiques et d’opinion, des tracasseries financières et administratives, les médias fermés, les sanctions ciblées contre les autorités congolaises et le dédoublement des partis politiques…

Dans le cadre de la mise en application des mesures de décrispation politique de l’Accord de la Saint Sylvestre, quatre commissions ont été mises en place hier mardi 12 septembre, par la plénière du CNSA et du processus électoral.

Selon le rapporteur de cette nouvelle institution d’appui à la démocratie, M. Valentin Vangi, deux commissions vont faire l’état des lieux de la situation des prisonniers politiques et d’opinion, des tracasseries financières et administratives, et des médias fermés. Et les deux autres commissions vont se charger des sanctions ciblées contre les autorités congolaises, et du dédoublement des partis politiques.

Entretemps, le ministre d’Etat en charge de la Justice et Garde des sceaux, M. Alexis Thambwe Mwamba et le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, M. Emmanuel Ramazani Shadary, sont attendus incessamment au CNSA. L’objectif est de réduire la tension politique pour mieux parachever l’application de l’Accord de la CENCO.

Refus de regarder la réalité en face : de la pure distraction du Rassemblement 

Le CNSA, avons-nous dit plus haut, se penche sur le dossier décrispation du climat politique, telle que prévu dans l’accord du 31 décembre. A sa plénière du 12 septembre, les membres se sont éclatés en 4 commissions dans l’objectif d’arriver aux élections dans un climat de paix. Au Rassemblement, on estime que c’est de la pure distraction, car l’Accord du 31 décembre n’a jamais été appliqué.  Cette plateforme politique ne reconnait pas le Cnsa dans sa configuration actuelle. A la majorité présidentielle, par contre, l’on estime que les points retenus pour être traités en quatre commissions sont essentiels pour le pays.

 

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse