Décrispation : 5 mois après, Moni Della retrouve ses proches

Il aura passé près de cinq mois au quartier pénitentiaire de Makala. Désormais libre, l’ opposant Moni Della a retrouvé samedi sa famille et ses proches.  Une liberté provisoire accordée au président des conservateurs de la nature et démocrates (CONADE) dont les charges n’ ont pas été totalement abandonnées.

Dans sa première déclaration post détention, M.Moni Della a rappelé sa détermination et son engagement pour l’ instauration de la démocratie au pays.

« Je suis libre. Vous savez que j’étais en prison pour n’avoir rien fait, mais je pardonne tout le monde, le chef de l’Etat et tout le monde qui m’a fait du mal. Je vais poursuivre mon combat politique pour l’instauration de la véritable démocratie dans le pays », a-t-il déclaré.

Arrêté lors des violentes manifestations qui ont ensanglanté Kinshasa les 19 et 20 décembre, l’ opposant considéré par le parquet comme co-auteur intellectuel des violences de la capitale était devenu une des sept personnalités emblématiques bénéficiaires de la mesure de décrispation voulue par les négociateurs dans l’ accord du 31 décembre. Après le retour du président du RDC-N Roger Lumbala, Moni Della est la deuxième personnalité à bénéficier de cette mesure.

Jean Pierre Kayembe

 

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse