Déclaration de la COMICO « Sans passion ni à priori, allons au dialogue »

par -
0 463
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Communauté islamique en République démocratique du Congo (COMICO) a, par la bouche de son Secrétaire général Idris Katenga, fait la déclaration hier dimanche 29 novembre 2015, en rapport avec le prochain dialogue politique.

Dans cette déclaration, COMICO affirme avoir suivi avec attention le message du Chef de l’Etat qui ‘’concrétise le vœu de voir les Congolaises et Congolais réunis autour d’une table pour discuter et décider ensemble de la direction que doit prendre le pays, aujourd’hui à la croisée des chemins’’.

Se référant à la culture islamique, COMICO prône des concertations en toutes circonstances. Et comme 2006 a été émaillé d’affrontements ; 2011 a apporté une atmosphère quasi insurrectionnelle ; et tenant compte des violences du 19, 20 et 21 janvier dernier, l’on affirme que « les élections qui tuent ne peuvent être considérées comme des élections totalement réussies ». Et les causes des contestations et des violences qu’elles entraînent   sont liées à l’environnement politique.

Avant de clore son propos et dire aux uns et autres : « Sans passion ni à priori, allons au dialogue », COMICO a épinglé et condamné en 11 points les caractéristiques de l’environnement politique et électoral en Rdc : le double langage des acteurs politiques ; la question du financement des élections ; l’organisation de 11 scrutin en une année à cause du temps perdu ; la prospection de certains à croire que certaines élections sont plus importantes que d’autres ; la question du fichier électoral : sa mise à jour intégrale ou partielle, les nouveaux majeurs, les Congolais de l’étranger ; la répartition des sièges ; les vraies fausses cartes imprimées à l’Est, ; l’impréparation des partis politiques ; la faible implication de la communauté ; l’insécurité dans l’Est, ; la montée des discours apocalyptiques et des intégrismes politiques,… toutes ces matières méritent d’être débattues par les Congolais, sans complaisance, en vue de dégager des compromis. Ceci est donc un gage d’un processus électoral apaisé qui garantit l’intégrité du territoire et l’unité du peuple congolais dans sa diversité, conclut la déclaration.

(Emmanuel Badibanga)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse