Décédé le mardi 30 juin en Afrique du Sud

par -
0 491
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La dépouille mortelle de Pierre Kalala « Yaoundé » rapatriée depuis hier à Kinshasa

  • Sous réserve de l’accord des présidents des deux chambres législatives, elle pourrait être exposée au Palais du peuple dès ce vendredi

Décédé le mardi 30 juin dans la soirée en Afrique du Sud après une longue et pénible maladie, le bombardier Pierre Kalala « Yaoundé », la dépouille mortelle de l’ancien joueur d’Englebert (actuel Mazembe) et de l’équipe nationale des Léopards est rapatriée depuis hier au pays de ses ancêtres.

L’avion qui la transportait a atterri à l’aéroport international de N’Djili vers 12h45. Parmi les personnes venues l’accueillir, outre sa famille biologique, on remarquait ses  collègues anciens Léopards 1968-1974 et Mundialistes éplorés et inconsolables conduits par leur avocat-conseil Me Alain Makengo Kikandu et plusieurs sportifs.

Par la suite, le cortège funèbre s’est ébranlé vers la Clinique Ngaliema où le cercueil a été déposé à la morgue de cette formation médicale.

Où la dépouille mortelle sera-t-elle exposée ?

A l’atterrissage de l’avion amenant cette dépouille, l’on ne savait pas encore le lieu où sera-t-elle exposée. Nous avons joint au téléphone Me Alain Makengo Kikandu et lui avons posé la question.

Il nous a répondu en ces termes : « La dépouille de Kalala Mukendi sera en principe exposée au Palais du Peuple. On a écrit pour ce aux présidents des deux chambres du Parlement pour avoir leur accord parce qu’elles sont présentement en session extraordinaire. Dès que l’accord est là, le corps pourrait sortir de la morgue ce vendredi ».

Pierre Kalala, un icone du football congolais

Rappelons pour les jeunes générations que le défunt Pierre Kalala Mukendi est un monument du football congolais. Il a fait parler la poudre sur plusieurs stades du continent dans les années 62-71 tant au sein de son équipe d’Englebert qu’à celle des Léopards. Pour mémoire, il fut l’auteur de l’unique but contre les Black Stars du Ghana en 1968 lors de la finale de la 6è CAN en Ethiopie, lequel but consacra les Léopards champions d’Afrique pour la première fois.

Kalala fut aussi entraîneur. Il a entraîné plusieurs formations parmi lesquelles Mazembe, Sozacom, Dragons, … et fut même entraîneur et sélectionneur des Léopards.

 

(Denis Lubindi)  

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse