Debonhomme : Les occupants de parcelles sommés de quitter les abords de la rivière N’Djili

par -
0 335
Vue d’une maison construite non loin de la rivière N’Djili. Ph. Avenir
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Qu’est ce qui passe au quartier Debonhomme dans la commune de Matete ? Surement, un groupe des personnes non autrement identifiées proposent, depuis plus d’une semaine, l’achat forfaitaire de 1500 parcelles, soit tout le quartier Debonhomme à vil prix. Pour la population de ce coin de la Capitale Kinshasa, les propositions faites par ces anonymes visent à construire une nouvelle cité moderne à cet endroit. D’abord cette question de savoir si le quartier Debonhomme à Matete est-il réellement à vendre ? Qui se cache derrière le soi-disant achat de 1500 parcelles dans ce quartier ? Tout un mystère ! Une certaine Société qui se fait passer pour partenaire de la Banque Mondiale est citée dans cette tentative de vente forcée. L’on signale aussi un groupe des fidèles de Shekinah Tabernacle à la recherche d’un espace pour l’érection d’un campus. Une autre version citée, est celle d’une banque chinoise qui proposerait 2.500 dollars américains à chaque propriétaire pour abandonner sa parcelle. L’on évoque même le propriétaire de la cité du fleuve qui serait à la recherche d’autres vastes terres au bord de la rivière N’djili. Beaucoup de rumeurs et des versions dans cette opération qui traumatise toute la population farouchement opposée à toute vente, soutenue ou non par le gouvernement Provincial, qui lui aussi serait cité comme proposant acheteur du quartier Debonhomme. Ce, en vue de délocaliser ces habitants victimes de débordement d’eau. Ceci parce que quand il pleut, Debonhomme est quasi et totalement inaccessible, soit, il faudrait utiliser la pirogue pour fréquenter le quartier, comme il longe la rivière N’Djili. Somme toute, le quartier Debonhomme, victime des inondations à  répétition ne demande qu’une chose à l’état congolais : redresser le lit de la rivière N’djili et sécuriser tous les habitats, afin d’éviter des dégâts matériels et des pertes en vies humaines à chaque pluies.

(Nana Buana)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse