De passage en Afrique du Sud Fatshi draine une foule immense de non-électeurs

par -
0 137
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Président élu de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) et futur candidat aux élections présidentielles de décembre 2018, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi a atterri hier lundi 11 juin à Johannesburg en Afrique du Sud. Une descente surprise, mais qui a été marquée par la présence de plusieurs combattants de l’Udps venus accueillir leur leader, successeur d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba à l’Aéroport Tambo International de Johannesburg.

Fatshi est arrivé en Afrique du Sud pour se faire de nouvelles connaissances avec quelques dirigeants sud-africains nouvellement mis en place, après la chute de Jacob Zuma. Avec ses interlocuteurs, le futur candidat président veut parler de la situation politique et sociale actuelle en RDC. Il va également s’entretenir avec les membres de l’UDPS, avant de s’envoler pour Washington pour une autre série d’activités.

L’inopportunité de cette visite ?

Si Félix Tshilombo pense que pour être élu président de la République Démocratique du Congo, il faut intensifier des voyages à l’extérieur du pays pour un quelconque soutien des étrangers, l’homme se plonge dans l’erreur. Ceci parce que les élections du 23 décembre 2018 auront lieu en RD Congo et nul par ailleurs ; surtout que même les Congolais de l’étranger qui viennent l’accueillir en liesse ne voteront pas. Décision prise par  l’Assemblée Nationale pour éviter le report des élections, puisque la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) éprouve beaucoup de difficultés pour enrôler les millions des Congolais disséminés dans les 5 continents du monde. Donc pour son bien, le président de l’Udps est appelé à rester près de sa base s’il en a, au lieu d’aller ici et là pour des agendas cachés. Saluons ici les idées de son Secrétaire général, qui n’est pas en propagande pour son président, mais qui se bat à redynamiser le parti à l’intérieur du pays. Un travail que devait faire par Félix lui-même, une occasion pour lui de tester sa popularité à quelques mois des élections.

Et puisque n’étant pas au courant de cette visite du président de l’Udps, la Police sud-africaine, face à une marée humaine, a interpellé quelques militants de l’Udps pour les relâcher quelques heures après. Ce, dans le but de mettre de l’ordre et éviter un éventuel incident dans la ville.

Certains députés nationaux réintègrent l’Udps

Si Kabund est en tournée au Kasaï et que Félix Tshilombo déambule à l’extérieur du pays, à Kinshasa, la commission réparation, réconciliation et union du parti (CRRU), était en réunion le dimanche 10 juin passé. Ainsi à l’issue de cette rencontre, cette commission a approuvé la réintégration au sein du parti, d’une vingtaine de députés exclus.

C’est la coordonnatrice de cette commission, Geneviève Beya, qui a confirmé cette décision prise au cours de la réunion avec les députés UDPS. Elle affirme que ces élus se  seraient amendés, raison pour laquelle ils réintègrent le parti.

« Les députés se sont amendés et ont pris l’engagement d’être désormais au service du parti, de contribuer régulièrement à partir de ce mois », a dit Geneviève Beya. Elle demande par ailleurs aux différentes fédérations de l’UDPS d’accueillir ces députés. Les députés Fabien Mutomb, John Kolela et Guylain Tshibala sont notamment bénéficiaires de cette intégration qui devrait être validée par Félix Tshisekedi.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse