David Monsoh n’ayant pas respecté le contrat

par -
0 644
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Djino Equalizer signe avec un autre

°L’opus « Commandant de bord » dans les bacs depuis juin 2015

Tout de suite après son départ de l’orchestre « Wenge Bcbg », le chanteur Djino Equalizer Caporedji (photo ci-contre) a eu l’opportunité de signer un contrat de travail avec le producteur ivoirien David Monsoh qui lui a promis monts et merveilles.

Un contrat de travail aurait été élaboré pour la bonne marche des affaires. Si de son côté l’artiste a respecté toutes les clauses du fameux contrat, le producteur lui, s’est montré d’une inaptitude notoire. Bien que l’album en gestation sous le labeur « Commandant de bord » est sorti sur le marché depuis le mois de juin 2015, le producteur s’est regimbé à mettre la main en poche (selon une clause du contrat) pour en assurer la promotion tout en permettant à l’auteur-compositeur Djino Equalizer Caporedji à terminer les clips de toutes les chansons y contenues.

Œuvre d’une bonne qualité artistique, l’opus « Commandant de bord » est en train de passer inaperçu sur le marché. Ce qui vient de pousser le compositeur de « Je suis enlevé » de mettre une croix à ce contrat léonais pour signer un autre avec un producteur sérieux qui a accepté de l’accompagner sur le droit chemin.

Ceci dit, Djino Equalizer Caporedji est au studio pour enregistrer un single intitulé « Bongama » qui va bientôt sortir en même temps que les DVD de « Commandant de bord » que David Monsoh venait de ridiculiser.

(Kingunza Kikim Afri)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse