Dans une déclaration: Une Ong craint une nouvelle agression de la Rdc

par -
0 455
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le CEPADHO est préoccupé par les menaces de plus à plus croissantes frisant à une nouvelle guerre d’agression contre la RDC par l’Ouganda et le Rwanda, à travers le M23. En effet, outre nos différentes alertes sur les infiltrations continues des combattants du M23 au Nord-Kivu ainsi que leur stratégie de rallier à leur complot plusieurs milices locales (May-May: NDC-R, Corps du Christ, Mazembe et Nyatura), nous dénonçons le fait que le M23 soit un instrument utilisé par l’Ouganda et le Rwanda pour agresser de nouveau la RDC.

Le CEPADHO rappelle pour preuve que depuis leur débâcle en décembre 2013 jusqu’à ce jour, les ex-M23 sont hébergés par ces deux États voisins en violation des prescrits de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et de toutes les sommations faites par la CIRGL et la SADC. Par ailleurs, le CEPADHO fait remarquer qu’après la déroute infligée aux combattants du M23 à Matebe, à Songa et à Kitagoma, ils se sont repliés sur leurs bases arrières en Ouganda et au Rwanda où ils bénéficient comme d’habitude d’un «accueil bon enfant». Certains capturés M23 n’hésitent pas à déclarer ouvertement qu’ils avaient reçu des armes et munitions de la part de leurs mentors Ougandais et Rwandais avant de s’infiltrer en RDC.

Le CEPADHO estime que l’heure est venue pour le Chef de l’Etat Congolais à activer le Conseil Supérieur de la Défense et à mobiliser toutes les Forces Vives du pays contre cette nouvelle agression du pays. Cette organisation encourage également le Président de la République à dénoncer ouvertement l’Ouganda et le Rwanda, et à demander de l’ONU, de l’UA, de la CIRGL et de la SADC des mesures contraignantes contre ces États qui déstabilisent la Paix et la Sécurité de la RDC à travers le M23.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse