Dans une déclaration: L’opposition au gouvernement juge réaliste le calendrier électoral

par -
0 586
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans une déclaration du mardi 7 novembre 2017, les membres de l’opposition au gouvernement prennent acte du calendrier électoral publié par la Ceni et jugent réaliste le calendrier électoral publié et appelle à la tenue d’une tripartite entre la Ceni, le CNSA et le gouvernement pour statuer sur les contraintes soulevées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

«Nous prenons acte de la publication de ce calendrier et de son caractère réaliste. Nous constatons néanmoins que ce calendrier quoi que organisant les trois premiers scrutins en une séquence, conformément à l’accord du 31 décembre 2016, il est assorti de contraintes légales, financières et logistiques qui risquent de retarder la tenue de ces scrutins. Demandons fort de cette situation, la convocation de la tripartite CNSA, Ceni, gouvernement en vu d’évaluer l’impact de ces contraintes sur le processus électoral et de trouver des réponses idoines devant permettre le respect sans faille du calendrier. Nous appelons la communauté internationale dont nous saluons l’accompagnement, à s’investir davantage à travers des appuis financiers et logistiques susceptibles de contribuer au respect dudit calendrier», ont dit les membres de l’opposition au gouvernement dans une déclaration lue par José Makila, Vice-Premier ministre et ministre des Transports.

Ces opposants au gouvernement ont par ailleurs décidé de se constituer en une coalition pour «défendre le respect intégral de l’accord du 31 décembre ». Ils ont en outre, insisté sur le fait que les animateurs des institutions à caractère électif devraient rester en place jusqu’à l’installation de nouveaux élus. José Makila, Pierre Kangudia, Justin Bitakwira, Lumeya-Dhu-Malegi, Lisanga Bonganga, Jean-Lucien Bussa ont signé la déclaration de l’opposition au gouvernement.

Pierre Kangudia : « ceux qui critiquent le calendrier ne sont pas prêts pour les élections »

« Qu’ils ne vous trompent pas. On nous a accordé un moment de se préparer pour aller aux élections en fin 2018, et cela, selon l’exigence de l’Accord de la Saint-Sylvestre. Ne cédons pas aux désordres, pas aux troubles. Préparons-nous pour les élections », telle est la déclaration du ministre Pierre Kangudia hier, au sortir de la réunion des opposants signataires de l’Accord du 18 octobre 2016.

Les membres du Gouvernement de la République issus de l’Opposition signataires de l’Accord politique du 31 octobre 2016 à la Cité de l’Union africaine se sont réunis hier dans l’après-midi à Kinshasa pour donner leur point de vue à la suite de la publication dimanche dernier, du calendrier électoral par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ainsi, ont-ils exprimé leur sentiment de satisfaction par rapport à cette publication du calendrier électoral.

Au sortir de cette réunion, M. Pierre Kangudia, ministre du Budget et ancien proche collaborateur de l’opposant Vital Kamerhe, leader du parti Union pour la nation congolaise (UNC), a fait remarquer à la presse que la publication de ce calendrier faisait l’objet de beaucoup de polémiques dans le pays. « Maintenant que le calendrier électoral est rendu public, et que l’on a tous suivi le soutien de la Communauté internationale, je pense qu’il faut donner la chance à la tenue des prochaines élections dans un climat apaisé », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : « Beaucoup d’amis politiciens contestent le calendrier aujourd’hui. Mais remarquez les activités de leurs partis politiques. Ceux qui parlent beaucoup, aucun parmi eux ainsi que leurs partis politiques ne s’étaient préparés pour aller aux élections en décembre 2017. Nous nous regardons dans les yeux. Personne n’était prêt pour affronter les élections à la fin de cette année. On nous a donné un peu du temps pour qu’on se prépare afin d’aller aux élections en fin 2018. C’est toujours conformément aux prescrits de l’Accord politique du 31 décembre 2016 au Centre interdiocésain. Voilà pourquoi nous disons, laissez des désordres, laissez des bruits inutiles, qu’on fasse la politique, et qu’on se prépare à aller aux élections selon que le calendrier électoral publié par la CENI a indiqué ».

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse