Dans une déclaration: Le CENADEP encourage le dialogue politique national inclusif

par -
0 1037
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ayant dressé les constats sur les enjeux de l’heure, cette organisation de la société civile appelle le Chef de l’Etat de faire converger davantage les différentes forces politiques et sociales autour de son projet de dialogue. Ceci, dans un esprit de compréhension et de confiance mutuelle. Au Gouvernement, de mobiliser les moyens nécessaires et les mettre à la disposition de la CENI, pour l’organisation efficiente des opérations électorales. Le CENADEP demande aux élus du peuple de mettre à profit leurs vacances parlementaires pour se rapprocher davantage de la population et comprendre clairement leurs besoins sociaux à défendre…

Face aux enjeux de l’heure, le Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP) vient de rendre publique une déclaration, dans laquelle elle dresse une série de constats.

Elle indique entre autres que depuis l’annonce et la convocation du dialogue politique national par le Président de la République, toute l’attention de l’opinion semble se focaliser fortement sur cet important forum.

Suite à nombre de constats, le CENADEP dans sa déclaration, appelle au Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange de faire converger davantage les différentes forces politiques et sociales autour de son projet de dialogue dans un esprit de compréhension et de confiance mutuelle. Aussi, de mettre en œuvre sa promesse de libérer des prisonniers et principalement des activistes des droits humains, des journalistes et des politiciens incarcérés.

Au Gouvernement de financer la CENI

Le CENADEP recommande au Gouvernement de la République entre autres, de mobiliser les moyens nécessaires et les doter à la CENI, pour l’organisation efficiente des opérations électorales ; de renforcer le processus de la décentralisation et mettre en place des mécanismes participatifs pour rendre plus viables les nouvelles provinces créées ; de veiller davantage à la liberté d’expression et à la sécurité des biens et des personnes et de favoriser le dialogue permanent avec les organisations de la société civile pour la mise en œuvre des projets sociaux et des engagements internationaux tels que les objectifs du développement durable et les accords de la COP 21.

Mais aussi, de mettre en œuvre la politique nationale de protection sociale en garantissant son financement en prendre en urgence les cas des refoulés de Brazzaville et des multiples déplacés des conflits armés et victimes des catastrophes naturelles ; de mettre en place des mécanismes participatifs pur la pérennisation des projets de développement financés par les partenaires bilatéraux et multilatéraux ; et de veiller à ce que les paysans et les exploitants miniers et forestiers artisanaux ne souffrent de l’extension respective des parcs agroindustriels, des sites d’exploitation minière et forestière. « Les zonages et l’harmonisation des cadres légaux sont nécessaires et urgents pour délimiter les différentes zones agricoles, forestières et minières », note cette déclaration.

Les députés appelés à se rapprocher de la population

Le CENADEP appelle également les élus du peuple à mettre à profit leurs vacances parlementaires pour se rapprocher davantage de la population et comprendre clairement leurs besoins sociaux à défendre. Et de privilégier les consultations des acteurs sociaux en vue du vote de plusieurs projets de lois restés en suspens et en rapport avec les mutuelles de santé, la décentralisation, les élections locales, etc.

Une seule recommandation formulée à l’endroit des partenaires techniques et financiers, laquelle consiste à soutenir, avec moins de conditionnalités, les actions des organisations de la Société civile pour la consolidation de la démocratie, l’éducation civique et électorale et la lutte contre la pauvreté. Aux organisations de la société civile, le CENADEP recommande de privilégier des convergences et des concertations pour harmoniser et rapprocher les vues lors de la participation au processus du dialogue politique national.

Aussi, de veiller à ce que le Dialogue reste et demeure dans le cadre et compétence de sa convocation. Qu’il ne traite que des questions relatives aux élections et rien de plus. Les OSC sont enfin appelées à renforcer leur rôle d’éveil citoyen, d’accompagnement du processus électoral et de mobilisation sociale pour un développement participatif et intégral.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse