Dans une déclaration: La MP salue la lutte de Robert Mugabe pour sa sauvegarde de la souveraineté et de l’intégrité de la Rdc

par -
0 350
Une vue de Joseph Kabila et Robert Mugabe
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A la veille de la prestation de serment du président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, succédant à Robert Mugabe qui a démissionné mardi, la Majorité Présidentielle, à travers son porte-parole, l’Ambassadeur André-Alain Atundu a réuni hier la presse, pour faire une déclaration dans laquelle cette famille politique proche du Chef de l’Etat dit respecter la volonté souveraine du peuple zimbabwéen dont l’issue est connue de tous.  Disons que la prestation de serment de l’ancien vice-président qui était en exil depuis son limogeage le 6 novembre dernier, intervient après que le parti au pouvoir, la ZANU-PF, l’a réintégré et désigné pour remplacer M. Mugabe à sa tête. A l’instar d’autres pays comme la Chine et des Organisations internationales dont notamment l’Union africaine (UA), la Majorité Présidentielle exhorte la ZANU/PF et tous les acteurs politiques du pays à garder l’héritage de liberté et d’indépendance légué au Zimbabwe par le Président Mugabe, Héros de l’indépendance. 

La Chine qui respecte la décision de M. Mugabe de démissionner, souligne que sa coopération avec le Zimbabwe ne changera pas et compte même la renforcer.  A en croire M. Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Robert Mugabe reste un bon ami du peuple chinois. Soulignons que ce dernier a apporté une contribution historique à l’indépendance et à la libération du Zimbabwe et il est un défenseur actif du mouvement panafricain. Il a également apporté des contributions importantes aux relations entre la Chine et le Zimbabwe et entre la Chine et l’Afrique. La Chine est convaincue que les Zimbabwéens sont capables de maintenir la stabilité politique de leur pays ainsi que son développement. La Chine adhère toujours au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d’un pays et respecte le choix du peuple zimbabwéen, a indiqué M. Lu, ajoutant que la Chine espérait également que les autres pays ne s’ingéreraient pas non plus dans les affaires intérieures du Zimbabwe.

De leur part, l’Union africaine (UA) et l’Union européenne (UE) ont salué la démission du président zimbabwéen Robert Mugabe au terme de 37 ans au pouvoir. La décision de M. Mugabe restera dans l’histoire comme l’acte d’un véritable homme d’Etat qui ne pourra que conforter son héritage politique, a estimé Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine. Pour lui, le peuple du Zimbabwe a exprimé sa volonté d’un transfert de pouvoir pacifique d’une manière qui préserve l’avenir démocratique de leur pays. Et de se dire confiant que les Zimbabwéens persévéreront, avec l’ensemble de leurs dirigeants, dans leur détermination à réaliser leurs légitimes aspirations. C’est au regard de tout ceci que la Majorité Présidentielle va garder en mémoire le souvenir de la lutte du Président Mugabe, à travers la SADC, pour la sauvegarde de la souveraineté de notre peuple et de l’intégrité territoriale de notre pays. Ici, référence est faite à la promptitude avec laquelle Robert Mugabe avait dépêché des militaires zimbabwéennes pour sauver la Rd Congo victime d’une guerre injuste, appelée guerre d’agression et d’occupation du pays de 1998.

(Jean-Marie Nkambua)

Ci-dessous la déclaration de la Majorité Présidentielle :

COMMUNIQUE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLEE SUR LA SITUATION AU ZIMBABWE

La Majorité Présidentielle suit avec attention l’évolution de la situation politique dans la République sœur du Zimbabwe.

A ce propos, Elle tient à faire la déclaration suivante.

La Majorité Présidentielle respecte la volonté souveraine du Peuple zimbabwéen dont l’issue est connue de tous.

La Majorité Présidentielle exhorte la ZANU/PF et tous les Acteurs politiques du Pays à garder l’héritage de liberté et d’indépendance légué au Zimbabwe par le Président MUGABE, Héros de l’indépendance.

La Majorité Présidentielle garde en mémoire le souvenir de la lutte du Président MUGABE, à travers la SADC, pour la sauvegarde de la souveraineté de notre Peuple et de l’intégrité territoriale de notre pays.

La Majorité Présidentielle saisit cette occasion pour rendre un hommage mérité à ce grand leader africain qui a libéré son Peuple au risque de sa vie et au nom de la dignité africaine.

La Majorité Présidentielle apprécie à sa juste valeur le leadership exemplaire de la SADC et de l’Union Africaine en ce moment historique de dure épreuve pour le Peuple Zimbabwéen et l’Afrique.

Que Dieu protège la République sœur de Zimbabwe et son Peuple.

Fait à Kinshasa, le 22 novembre 2017.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse