Dans une conférence de presse

par -
0 1188
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les partis politiques extraparlementaires désapprouvent le comportement des frondeurs du G7

Les partis politiques extraparlementaires de la Majorité présidentielle avec en tête M. Moussa Kalema, ont annoncé mardi 22 septembre dernier à Kinshasa, qu’ils comptent rencontrer dans un proche avenir, le Secrétaire général de la Majorité présidentielle, l’honorable Aubin Minaku, pour échanger avec lui sur la recomposition de la famille politique dont le président de la République Joseph Kabila Kabange est l’Autorité morale. L’objectif de cette démarche est de poursuivre avec détermination et engagement le chemin de l’émergence du pays insufflée par Joseph Kabila.

Au total, ils sont au nombre de vingt-huit personnes. C’est au cours d’une conférence de presse qu’ils ont tenue à la FIKIN, que ces partis politiques extraparlementaires ont désapprouvé le comportement des frondeurs du G7, ce groupe des partis politiques qui ont adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat Joseph Kabila. Les partis politiques extraparlementaires appartenant à la Majorité présidentielle (MP) vouent aux gémonies les sept signataires de la lettre et stigmatisent en même temps leur duplicité.

Ils ne comprennent pas, déclarent-ils, que ces réfractaires, anciens membres du Bureau politique, qui ont été aux côtés du chef de l’Etat depuis près de dix ans, n’aient pas eu l’élégance d’aborder ce dernier pour lui faire part de leurs préoccupations, surtout que le Raïs est ouvert au dialogue.

Pour les partis politiques extraparlementaires de la Majorité présidentielle, en s’acharnant ainsi sur le président de la République à travers leurs missives de février, mars et septembre 2015, ces frondeurs ont rompu leur contrat de confiance avec celui qui leur a donné la vigueur politique.

Dans leur déclaration commune lue par leur Coordonnateur Moussa Kalema, président du Parti des vertus républicaines (PVR), les partis politiques extraparlementaires de la Majorité présidentielle font observer que la lettre du G7 frise un véritable procès d’intention autour du respect de la constitution, pour la simple raison que le chef de l’Etat a, à maintes reprises, indiqué devant les membres du Bureau des deux chambres législatives réunis en Congrès, qu’il respectera totalement toutes les dispositions de la loi suprême du pays.

Après analyse, la structure chère à Moussa Kalema fustige avec force le comportement des membres du G7, dénonce leur duplicité et soutien la position du Bureau politique de la Majorité présidentielle, tout en saluant la démarche engagée pour l’exclusion des frondeurs.

En outre, les partis politiques extraparlementaires de la Majorité présidentielle réitèrent leur engagement à demeurer au sein de la Majorité présidentielle, renouvelant ainsi leur indéfectible attachement à la vision politique de Joseph Kabila Kabange, ainsi qu’à la charte de la Majorité présidentielle (MP).

Par ailleurs, ces partis politiques exhortent les forces politiques et nationalistes de la Rdc à se fédérer et prendre l’engagement solennel avec courage, abnégation et fierté pour pérenniser la vision patriotique, nationaliste, humanitaire et démocratique imprimée par Joseph Kabila, initiateur de la Révolution de la modernité.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse