Dans un atelier: Le Mirepa veut se doter du rapport final de la session extraordinaire de décembre 2016

par -
0 374
Une vue de la table en pleine rédaction, Son Excellence Bitakwira Bihona-Hayi entouré du Secrétaire Général Boniface Bola Bolaïko, des Directeurs et Coordonnateur du Cabinet du Ministre, Monsieur Wasso. Ph/Cellule de Communication
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ouvert hier lundi 30 janvier 2017 matin, l’atelier de rédaction du rapport final de la session extraordinaire de décembre 2016 a fermé ses portes dans les après-midi, sous le regard vigilant du ministre des Relations avec le Parlement, Justin Bitakwira, qui veut marquer des empruntes indélébiles son passage dans ce ministère stratégique, en instaurant la pratique de rédaction des rapports parlementaires, devant servir de boussole aux institutions de la République.

Deux commissions ont été mises en place en vue d’amender le texte, notamment celle des directeur et experts de l’administration centrale du ministère piloté par le Secrétaire général Boniface Bola Bolaïko, d’une part, et d’autre part, celle des experts de la cellule du Cabinet du ministre des Relations avec le Parlement.

Disons que le travail en somme est basé sur les deux chambres parlementaires, qui ont eues, de manière distincte à travail pendant 6 semaines pour la chambre basse et 7 semaines pour la chambre haute sur deux projets de lois et d’une proposition de loi, en plus de l’examen du Programme du Gouvernement Samy Badibanga et son investiture. A signaler que le projet de loi des Finances de l’exercice 2016 n’a pas été examiné en raison de la démission du Gouvernement Matata.

A la clôture de l’atelier, le Secrétaire général Boniface Bola Bolaïko a remercié les participants qui ont assisté à cet exercice, tout en les invitant à l’esprit de collaboration entre  l’administration centrale du Secrétariat général et le Cabinet du ministre. « On ne change pas l’équipe qui gagne », a-t-il dit dans la perspective d’un autre atelier. « C’est à travers le travail et dans le travail que nous produire un travail de qualité afin d’accompagner le ministre pendant son mandat, qu’il soit fructueux, lui, dans ses stratégies s’époumone de mettre son administration dans de bonnes conditions », a-t-il dit.

Distribuer les rapports à qui de droit

Après avoir lancé les travaux de l’atelier de la Rédaction du Rapport final de la session extraordinaire de décembre 2016, Justin Bitakwira attend les conclusions en vue de les distribuer à qui de droit, notamment dans les Institutions de la République. La primeur sera réservée au Président de la République, au Premier ministre, les deux bureaux du Parlement (Assemblée nationale et le Sénat), aussi les présidents des groupes parlementaires et s’étendre aux présidents des commissions permanentes. Il estime que les deux chambres du parlement pourront faire bon usage.

« Dans le même sens que les rapports de l’Assemblée nationale et du Sénat, au même titre je vais introduire une innovation au Gouvernement en général, auprès du Président de la République, auprès du Premier ministre et aux deux chambres du parlement, pour que désormais, les rapports des vacances parlementaires, une copie soit adressée effectivement pour le Sénat, au bureau du Sénat et pour l’Assemblée nationale au bureau de l’Assemblée nationale et qu’on réserve une copie de ces rapports parlementaires au ministère avec le Parlement. Pour qu’à travers mon ministère, le Chef de l’Etat, le Premier ministre et tous les membres du Gouvernement sachent quand même ce qui se passe dans les coins et recoins de la République. Je vais y aller et c’est mon ministère, je sais de quoi il s’agit et à quoi ce ministère peut être utile à la République », a souligné le patron de Mirepa.  

Quant aux Assemblées provinciales, le ministre a dit que leurs rapports lui sont parvenus par les Chefs de Division et qu’à ce jour, il n’en a que 11 sur l’ensemble de la République, alors qu’ils devraient être 26. Donc, dans les jours qui viennent, il va procéder au déploiement de ces chefs de Division dans les 15 provinces restantes, dans le but de jouer le rôle d’interface entre les Assemblées provinciales et le ministère des Relations avec le Parlement.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse