Dans « Terminus » avec le Choc Stars Debaba démontre « La bonne renommée d’un père vaut un héritage pour ses enfants »

par -
0 133
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Fin décennie quatre-vingt, le groupe Choc Stars, sous le leadership du président Ben Nyamabo avait conquis le marché local du disque avec notamment le titre «Terminus » de Debaba Debs (voir photo), un transfuge de Viva la Musica de Shongo Wembadio dit Papa Wemba. L’auteur a démontré dans la chanson qu’un bon père pouvait léguer, entre autres biens immatériels à sa progéniture, une bonne renommée. Il établit un parallèle entre la mort et le terminus que franchissent les passagers, dans le cadre du transport en commun. « Pourquoi envier,  envoûter, tuer et même pratiquer de la magie, dès lors que tous nous descendrons outre-tombe ? », s’interroge l’auteur. De l’avis de beaucoup, en effet, « Terminus » s’est révélé un tube véhiculant de la sagesse, qui invite à la retenue et à la connaissance de la destinée humaine. L’œuvre a révélé la vraie personnalité de cet artiste qui s’est converti dans la vie pastorale, peu avant sa disparition le 9 mai 2011.       

Texte de la chanson

Mokolo ya liwa na ngai, Nkolo yamba ngai, monument nakotika, ba nzembo nasala, héritage ya bana, kombo ya lokumu u, nalela nzele na ngai Izabela a, nalela kopo ya masanga nasilisi tee, nalela méli-mélo natiki na nani, kasi mama kolela ngai te, tala bakoko na yoo, ba yaya bolela ngai te o, bosimba famille e, naboyi matanga poso mobimba moto asi awei o azongaka a te e, o la vie makambo oo,

Nalela ya ngai mwana Tonton simba losambo e, mokili oyo tozali e Kolo na yango Yahvé, soki y’osimbi ye maboko mibale moloki alonga yo te o, nabotama na kisi te mwana na ngai, nabangaka na ngai pe moloki te e, famille na biso eyebi kisi te e, na bangaka se Nkolo Yahvé o oo, po moloki pe moto lokola ngai, ngai na ye tokokutana na se ya mabele, o o la vie makambo o ya Franck e e e

Refrain 

E e liwa e di na nga terminus e, tout le monde descend, na e ya mabele e (2x)

solo

obotama na famille ya riche to pe ya ba pauvre o o, lokol’ozali moto oyo Nzambe akela a, mabe bakoko bayambo basala, Nzambe apes’etumbu e, owuta na mabele, okozonga na mabele, y’oko boma ngai ndoki, po ngai nakufa e, yo pe ozali putulu, sim’amikolo papa a nde y’olandi ngai

E e liwa e di na nga terminus e, tout le monde descend, na nse ya mabele e (2x)

solo

A aiiiii, yo Nzambe na ngai a a, yo Nzambe na nga a a, tina nini y’okosalaka bisoo boye e e, espoir ya famille, na mbeto ya lopitalo o o

Traduction

Le jour de ma mort, Dieu, reçois mon âme. Le monument que je vais léguer (à l’humanité) sera constitué de chansons que j’ai composées. Ainsi, mes enfants vont hériter d’une bonne renommée. (Outre-tombe), je penserai à ma femme Isabelle, à mon verre de bière en partie consommé, à la pratique musicale que je quitte. Toutefois, chère maman, ne me pleure pas ; prends soins de tes petits-enfants. Et vous aussi mes frères et sœurs, ne me pleurez pas ; resserrez (plutôt) les liens familiaux.  Je récuse un deuil prolongé, puisqu’une personne décédée ne retourne plus à la vie. O o la vie, elle est pleine de problèmes, la vie

(Outre-tombe), je penserai à toi, mon bien aimé fils Tonton. Attache-toi à la prière, cher fils. Car Dieu seul est le Maître des cieux et de la terre. Si tu le tiens des deux mains, l’envouteur ne te fera point du mal. Je te rappelle, à toi fils, que je n’ai pas été conçu dans le fétichisme et je ne pratique guère de la magie. En plus, l’envoûteur ne m’intrigue même pas. Ma famille n’est pas versée dans la sorcellerie. L’envoûteur étant une personne (humaine) comme moi, il est vrai, nous avons un point de convergence, l’au-delà.

Ô la vie, pleine de problèmes, la vie.

Refrain

Ce terminus qu’est la mort

tout le monde descend outre-tombe.

solo

Peu importe que tu sois né d’une famille riche ou pauvre. Le péché originel étant, Dieu a tranché pour tout le monde : « tu es poussière, tu redeviendras poussière ». Pourquoi en veux-tu à ma vie, toi qui es l’envoûteur ? Tu es poussière toi aussi, et poussière tu redeviendras.

Refrain

Ce terminus qu’est la mort

tout le monde descend outre-tombe.

solo

A aiiiii, toi mon Dieu, pourquoi nous fais-tu comme cela ? Quand l’espoir de la famille se retrouve sur le lit de l’hôpital…

Refrain

Ce terminus qu’est la mort

tout le monde descend outre-tombe.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse