Dans son message à la Nation: Lucie Kipele pour la prise en charge de la femme rurale

par -
0 1450
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ministre de la Femme, Famille et Enfant, Mme Lucie Kipele appelle à une plus grande implication du Gouvernement de la République et des partenaires techniques et financiers dans la prise en charge des besoins de la femme rurale congolaise, dont elle salue la contribution courageuse à son propre autonomisation. Elle s’est ainsi exprimée dans son message à la Nation à l’occasion de la Journée internationale de la femme rurale célébrée jeudi 15 octobre dernier. Mme la ministre a aussi plaidé pour la recherche de solutions idoines en vue de l’amélioration durable des conditions de vie en milieu rural.

Comme le 15 octobre de chaque année depuis 1995, l’humanité a célébré jeudi dernier, la Journée internationale de la femme rurale. Laquelle a été retenue par la quatrième conférence de Beijing (Chine) pour rendre un hommage mérité à la femme rurale et pour reconnaître l’importance du rôle et l’apport de cette dernière dans la promotion du développement rural, la lutte pour la sécurité alimentaire et l’élimination de la pauvreté.

« Autonomisation des femmes rurales et leurs communautés » est donc le thème retenu cette année 2015 au niveau international. Et au niveau national, le thème est : « Autonomiser les femmes rurales, c’est éradiquer la faim et la pauvreté ! ». A l’occasion de cette grande célébration, la ministre de la Femme, Famille et Enfant, Mme Lucie Kipele Aky Azua, s’est adressé à la nation congolaise.

Dans ce message diffusé sur les antennes de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC), elle a salué « la contribution courageuse » de la femme rurale congolaise à sa propre autonomisation. Ainsi, en appelle-t-elle à une plus grande implication du Gouvernement de la République et des partenaires techniques et financiers dans la prise en charge des besoins de cette femme rurale congolaise, « en vue de permettre son accès aux services sociaux de base ».

Lucie plaide préoccupée du développement du milieu rural

La femme rurale de la Rdc est une véritable actrice du développement, estime la ministre de la Femme, Famille et Enfant qui l’encourage dans son élan d’autonomisation. Voila pourquoi, plaide-t- elle également pour une plus grande implication de tous à la recherche de solutions idoines en vue d’améliorer durablement les conditions de vie en milieu rural.

Lucie Kipele a de ce fait rendu un vibrant hommage au Président de la République Joseph Kabila Kabange, « pour les efforts inlassables qu’il entreprend pour améliorer les conditions de vie en milieu rural par la construction et la réhabilitation des infrastructures de base : les routes de desserte agricole, les marchés, les écoles, les hôpitaux, la construction des Maisons de la Femme, l’électrification, etc. »

Femme rurale ou dépositaire des valeurs traditionnelles

Signalons par ailleurs que pour Mme la ministre Kipele, la femme rurale congolaise est dépositaire des valeurs traditionnelles, « elle participe activement à la production agricole et fournit la nourriture, l’eau et combustible pour le foyer, contribue à l’éducation des enfants et à la prise en charge des malades et des personnes âgées ».

« Comme mère, la femme rurale participe à la sauvegarde et à la pérennisation de notre identité ethnique ; et comme agricultrice, pêcheuse et éleveuse, elle est chef d’entreprise familiale qu’elle gère de manière profane et génère, cependant, des revenus nécessaires à l’épanouissement de la communauté », a déclaré Mme la ministre Lucie Kipele.

(Lepetit Baende)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse