Dans son cabinet de travail: Evariste Boshab échange avec le Greffier de la CPI

par -
0 742
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab a reçu hier dans son cabinet de travail le Greffier de la CPI, question de renforcer les liens de coopération entre l’institution judiciaire internationale et la RD Congo. Une autre audience est celle relative à l’échange avec l’ambassadeur de la Turquie. Elle a porté sur le renforcement des capacités dans la coopération militaire entre les deux pays, et l’échange d’expérience dans la lutte contre les trafics illicites afghans.

Avec le Greffier de la Cou pénale internationale (CPI), il a été question de renforcer les liens de collaboration entre cette institution juridique internationale et la Rd Congo. Herman Von Hebel est venu dire merci à la RD Congo pour sa franche collaboration dans le domaine de la justice.   En visite au Congo pour un bref séjour, le Greffier de la CPI a indiqué qu’il est venu pour avoir des réunions avec les représentants du Gouvernement congolais sur les questions générales de la coopération entre la CPI et le gouvernement de la RD Congo. « Nous allons discuter de tous les cas qui sont jugés par la cour, tels le cas de Bosco Tanganda et les autres», a-t-il déclaré.

Quant au Vice-premier ministre Evariste Boshab, il a dit que la visite est très positive et constructive.

De la coopération policière turco-congolaise

Dans un autre chapitre, le patron de la territoriale a conféré avec l’ambassadeur turc en Rdc, Bekir Vaysal. Il est venu jauger le niveau de la coopération entre son pays, la Turquie, et la Rdc. Les deux pays voudraient activer les liens de coopération dans le renforcement de la coopération sécuritaire dans le cadre de la réforme de la police.

Après un bref entretien dans le cabinet, l’ambassadeur Turque a indiqué qu’il est venu évaluer le niveau de la coopération policière », dit-il, avant d’ajouter que l’année dernière, une délégation congolaise s’est rendue en Turquie pour signer un accord de coopération entre les deux organisations policières.

Bekir Vaysal voudrait bien élargir le contenu de cette coopération policière qui est très important au regard des autres aspects différents, notamment militaire, juridique et politique. « On a des pratiques bien connues à l’échelle mondiale, ce sont les Nations Unies qui privilégient les pratiques turques, parce que la Turquie est sur l’itinéraire de trafic illicite de trop et de troc partant de l’Afghanistan s’allongeant vers l’Europe occidentale. Alors, ça nécessite autre chose dans notre pays, car on investit dans ce domaine pour prendre quelques précautions, quelques mesures de sécurités contre ce fléau », a-t-il précisé.

Partant de cette sécurisation de ce fléau, les Nations Unies a remercié la Turquie quant à ce au regard des investissements turcs et les investissements humains, soient les investissements matériels.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse