Dans les trois zones de santé du Kasaï Oriental: Les médecins découvrent 5 cas de poliovirus flaque aigu

par -
0 299
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Cinq cas de poliovirus flaque aigu ont été découverts dans trois zones de santé de la province du Kasaï Oriental, à savoir Tshishimbi avec 3 cas, Bipemba 1 cas Tshilundu 1 cas, indique l’agence de presse congolaise, ACP.

Ce bilan a été présenté par Dr Dédé Ilunga Ntanda, médecin chef d’antenne du Programme Elargi de Vaccination(PEV) au Kasaï Oriental lors de la réunion d’évaluation de la campagne des Journées Nationales de Vaccination (JNV), tenue en la salle polyvalente Jules Van Hamme de la Caritas/ Mbuji-Mayi.

Comme indique la source, à cette occasion, Mme Marie-Claire Diwampovesa, chef de bureau de l’OMS dans cette province a, dans sa présentation des données de monitorage indépendant de cette campagne de vaccination, relevé des faiblesses enregistrées dans les 15 zones de santé.

Ces données, dit-on démontrent clairement que 2,8% des enfants n’étaient pas vaccinés dans les ménages contre 3,5% hors ménages, tandis que 4% des parents étaient absents des ménages lors de la campagne, 29% des enfants non vaccinés à cause du refus et 9% autres non vaccinés dans les ménages non visités.

Face à cette préoccupation, Mme Marie-Claire Diwampovesa a fait une recommandation en termes d’un questionnement, sur la réorganisation ou non de la vaccination dans les zones de santé, où les cas de résistance ont été observés, en ce qu’elle a fait observer que cette campagne de vaccination contre la poliomyélite est la dernière en RDC.

Interrogé sur le poliovirus flaque aigu, Dr Badikadile explique qu’il s’agit d’une étape dans l’évolution de la maladie de poliomyélite, où à un certain niveau les membres inferieurs deviennent flaques donc, perdent de plus en plus leurs tonicités.

Les statistiques inquiétantes

Par ailleurs, la source signale que 99,7% ont été  réalisés lors des dernières Journées Nationales de Vaccination, JNV, contre la polio au Kasaï Oriental.

En effet, 99,7% d’une population de 920.515 enfants de 0 à 59 mois sur 922.994 attendus ont été réalisés lors des dernières JNV contre la poliomyélite, organisées dans les 19 zones de santé qui composent la province du Kasaï Oriental.

Ces statistiques ont été présentées jeudi dernier à la Caritas, au cours de la clôture d’une réunion d’évaluation de deux jours de cette activité, par le médecin chef d’antenne du Programme Elargi de Vaccination, PEV, au Kasaï Oriental, Dr Dédé Ilunga Ntanda, indique l’ACP.

Le responsable du PEV a aussi indiqué que 6 zones de santé sur les 19, à savoir Bibanga, Bonzola, Dibindi, Miabi, Tshilenge et Tshishimbi ont réalisé une couverture vaccinale supérieure à 100%.

Pour sa part, le chef de bureau de l’OMS au Kasaï Oriental a déploré le fait que la couverture vaccinale n’a pas été bien réalisée à cause de certaines faiblesses, parmi lesquelles la croyance religieuse avec 39%, les enfants malades 15% et le vaccin dangereux 1%, en ce que 4 jours des Journées Nationales de Vaccination ont suffis pour établir ces statistiques.

Rappelons que la poliomyélite vient du grec : polios, myelos : moelle, ite qui signifie « inflammation ». Terme généralement qui désigne toute atteinte inflammatoire de la substance grise de la moelle épinière. Le terme est surtout utilisé pour désigner la maladie de Heine-Medin ou poliomyélite antérieure aiguë, qui est due à des entérovirus à ARN, les poliovirus qui se transmet principalement par voie féco-orale, d’homme à homme ou par les postillons émis lors de toux ou d’éternuements. Le virus provoque une paralysie, qui est presque toujours définitive. Les personnes infectées peuvent transmettre l’infection tant que le virus produit des sécrétions. La présence du virus persiste dans la gorge pendant une semaine, et dans les excréments pendant 3 à 6 semaines, ou même davantage.

La vaccination demeure le moyen de prévention de cette épidémie car elle n’a pas de traitement, il est donc nécessaire de s’immuniser par la vaccination qui peut être réalisée par injection sous-cutanée ou par ingestion.

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse