Dans les quartiers de Kinshasa: La pluie du 1er mai à la base d’énormes dégâts

par -
0 437
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Plusieurs grandes avenues de la ville province de Kinshasa ont été inondées d’eaux après les pluies torrentielles qui se sont abattues lundi 1er et mardi 2 mai dans la soirée. Déjà bondées d’immondices, les rivières  des communes de Kalamu, Gombe, Bandal Makelele et N’djili ont été inondées, endommageant ainsi les habitations des populations riveraines et causant des dégâts matériels importants. De grandes artères telles que le Boulevard Triomphal, Kasa-Vubu, Bongolo, Huileries, Bokasa et autres, étaient en catastrophe. Pourtant, d’autres grandes avenues ont été réhabilitées il y a quelques temps par l’autorité compétente.

Dans la commune de Bandalungwa, après cette forte pluie, des jeunes gens se sont donné la tâche pour dessabler la rivière Makelele, afin de permettre à l’eau de couler normalement.

Plusieurs maisons construites à côtés de cette rivière ont été inondées d’eaux. Certains occupants du quartier Makelele se sont placés sur le toit de leurs habitations pour éviter d’avoir les pieds dans l’eau. Malheureusement, l’homme se protège et oublie les matériels. Et à cet effet, ces populations affirment avoir enregistré plusieurs pertes de biens matériels de valeur. Et dans certains coins de la Capitale, l’on signale même de pertes en vies humaines.

Outre Bandalungwa, dans d’autres parties de la ville, des inondations sont également signalées. En l’occurrence, la commune de Kinshasa et la route de l’Université. Cette dernière, devenue en état de délabrement très avancée et le gouvernement provincial se tait honteusement.

Sur l’avenue Bongolo, citée ci-haut, dans le tronçon compris entre les quartiers Yolo-Nord et Kauka par exemple, seuls les véhicules pouvaient circuler pendant ces deux jours où la pluie a ravagé Kinshasa. A Matonge, dans la commune de Kalamu, le vent a déraciné un grand arbre qui est tombé sur une vieille dame et qui morte sur place. Sur l’avenue victoire, la rivière Kalamu a débordé jusqu’à quitter son lit pour inonder des maisons. Des véhicules ont eu du mal à circuler sur ce coin, la rivière ayant inondée l’avenue dite victoire.

Dans certaines avenues de la commune de la Gombe, la même situation a également été observée. Les eaux de la rivière de la Gombe, non loin de la maison Shengen, a envahi les avenues voisines. Poursuivant, les avenues Huileries, du stade, Shaumba et ex flambeau ont également été inondées par la pluie.

Au quartier Kindele dans la commune de Mont-Ngafula, selon le témoignage de M. Manda Mutemuna, rapporte qu’une avenue du quartier qui mène vers celle dite Makaya a été coupée en deux. Et ce, à cause de l’érosion.

Dans la commune de Ngaba, des maisons ont été victimes lors de cette catastrophe naturelle. La plupart d’entre elles ont été inondées, causant ainsi des dégâts matériels importants. Des Valises perdues, documents de valeur détruits, appareils électroménagers et autres bousillés… Voilà les dégâts causés par madame la pluie.

Les habitants de ce coin se demandent pourquoi l’autorité municipale ne réagit pas, par rapport à ce qui les arrive. « Ils devraient s’impliquer pour chercher la solution à ce problème », a lâché une maman du quartier.

Des embouteillages s’en suivent

Dans la commune de Lemba, cette pluie a complètement détruit les chaussées au niveau de Lemba/Foire, empêchant ainsi la circulation des véhicules. Cette situation a même mit en difficulté les bus Transco pour circuler librement. Selon un chauffeur de taxi bus, plusieurs mois déjà sont passés depuis que la chaussée de Lemba terminus est dans un état de délabrement.

Dans la commune de Limete, le quartier Mombele, un mur s’est écroulé sur une maison, tuant ainsi deux enfants. L’autorité de la ville province de Kinshasa est appelée à vite intervenir, au risque de voir plusieurs coins de la Capitale disparaître de la carte.

(Espérant Kabemba/ Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse