Dans le grand Katanga: Le CNC restitue l’accord politique signé à Kinshasa

par -
0 369
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après la signature de l’accord politique pour l’organisation d’élections apaisées, crédibles et transparentes en République démocratique du Congo le 18 octobre dernier, cap vers la sensibilisation des militants à l’enrôlement, en vue de la constitution d’un nouveau fichier électoral. C’est à cette tâche à laquelle le Congrès National Congolais (CNC) s’est livré, dans le Grand Katanga. En effet, près de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut Katanga où la restitution des travaux du dialogue a été faite aux cadres de base du Congrès National Congolais (CNC), de l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala pour dissiper les mauvaises interprétations au sein de la population de la part des politiciens en mal de positionnement, la ronde dans le grand Katanga est déclenchée par le Président Interfédéral du CNC de l’ex-Katanga Gabriel Nzeng, depuis dimanche 6 novembre 2016.

Première étape, la ville de Likasi. Ici, le disciple de Pius Muabilu a dans son résumé éclairé tous les montagnards de Likasi sur l’accord politique signé lors de la clôture du dialogue national et inclusif en République démocratique du Congo. Selon lui, la signature de l’accord politique ne concerne en rien la prolongation du mandat de l’actuel Chef de l’Etat, mais plutôt pour permettre la bonne organisation des élections en Rdc. Il leur a dit que le fichier électoral est constitué au 31 juillet 2017, entendu que ce délai comprend toutes les étapes nécessaires, y compris celles de l’annonce des appels d’offre, de la signature et de l’exécution des contrats de fourniture des kits électoraux, de l’identification et de l’enrôlement des électeurs, ainsi que de l’affichage des listes électoraux.

Par rapport à la séquence des élections, il n’a pas manqué de soutenir que les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales sont organisées en une seule fois. Il sera procédé, dans les 21 jours de la signature du présent accord à la formation d’un nouveau Gouvernement d’union nationale. Sans préjudice des dispositions constitutionnelles et législatives nationales en vigueur, le Premier ministre est issu de l’opposition politique signataire dudit accord.

Ce message a été appuyé par le Président urbain de Likasi, René Banza Kapya qui en a profité pour appeler tout le monde à se faire enrôler afin de constituer un corps électoral rassurant pour le CNC. Sinon, si ce parti politique veut s’imposer à l’échelon national, il doit batailler dur dans la mobilisation et la sensibilisation, pour permettre une adhésion massive de ses membres aux prochaines opérations d’enrôlement. De même, à travers la révision du fichier électoral, le Gouvernement à travers la CENI veut corriger une injustice à l’endroit des jeunes et des Congolais de la diaspora. Comme à l’accoutumée, un lot important des cartes des membres était donné aux nouveaux adhérents au CNC/Likasi à la satisfaction de la délégation de Lubumbashi.

(Roger Ngandu/Lubumbashi)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse