Dans le cadre du projet PREPAR: Les paysans de l’ex Bandundu se retrouvent du 09 au 13 mai à Kikwit

par -
0 600
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est pour réfléchir autour des outils de sensibilisation du dossier de plaidoyer des producteurs agricoles de l’ancienne province du Bandundu, sur l’implication des organisations paysannes à la réhabilitation et entretien des routes de desserte agricole par les communautés locales pour le développement de la province. Lequel dossier de plaidoyer a été initié à l’issue des travaux de l’atelier organisé l’année dernière dans le cadre du Projet de renforcement des capacités d’action politique des organisations des producteurs agricoles et de leurs fédérations nationale et provinciales (PREPAR). 

Bientôt, la deuxième phase des ateliers de renforcement des capacités d’actions politiques des producteurs agricoles sera organisée à travers le pays. Ce, dans le cadre du Projet de renforcement des capacités d’action politique des organisations des producteurs agricoles et de leurs fédérations nationale et provinciales (PREPAR), lancé en 2015 par l’Alliance AgriCongo (une association d’Ong belges œuvrant en Rdc), et présidé par la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC).

Signalons que dans la première phase, les ateliers étaient organisés dans six différentes provinces de la Rd Congo. Notamment au Kongo central, au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et dans les anciennes provinces du Bandundu, du Kasaï-Oriental et de l’Equateur. Chaque province a exploité un thème différent mais de portée nationale.

L’ancienne province du Kasaï-Oriental a travaillé sur « les mesures d’application de la loi agricole » ; l’ancienne province de l’Equateur sur : « la politique agricole formulée de façon participative et une stratégie de mise en œuvre appropriée, incluant l’agriculture, la pêche et l’élevage » ; la province du Kongo central sur « le foncier en faveur des exploitants agricoles de la RDC » ; le Nord-Kivu a travaillé sur « la FONADA : que la Rdc se dote d’une banque agricole » ; le Sud-Kivu a travaillé sur « les fonds de la micro-finance ».

L’ancienne province du Bandundu (aujourd’hui démembrée en provinces du Kwilu, Kwango et Maï-Ndombe) s’est attardée sur la « cogestion et mise en place des services efficaces et opérationnels du FONER, pour l’aménagement et la maintenance des infrastructures rurales ».

Du deuxième atelier de Kikwit

A l’issue des ces ateliers provinciaux, six dossiers de plaidoyer avaient été initiés dans les six anciennes provinces concernées par le projet et ont été ont été consolidés lors de la réunion du Comité de pilotage national (CPN) du projet PREPAR, tenue du 7 au 10 mars dernier à Kinshasa. Voilà pourquoi dans cette seconde phase des ateliers, les paysans vont cogiter autour des outils de sensibilisation pour chaque dossier de plaidoyer.

Ceux de l’ancienne province du Bandundu se retrouveront à cet effet, du 9 au 13 mai prochain dans la ville de Kikwit, à plus de 520 kilomètres à l’Est de la ville-province de Kinshasa sur la Route nationale n°1. Comme à la première phase, cet atelier sera organisé par l’ONG belge Caritas international Belgique.

Les participants à l’atelier sont les leaders paysans de différents territoires des nouvelles provinces du Kwango, Kwilu et Maï-Ndombe. Notamment d’Idiofa, de Kenge, de Nioki, d’Inongo, de Kasongo-Lunda, de Bulungu, de Gungu, de Masi-Manimba, de Maïndombe, du Plateau, de Popokabaka, de Kahemba, de Feshi, de Bagata, etc.

Signalons en outre, que pour l’ancienne province du Bandundu, le titre du dossier est : « Plaidoyer sur l’implication des organisations paysannes à la réhabilitation et entretien des routes de desserte agricole par les communautés locales pour le développement de la province ».

Tout a été déjà planifié pour la réussite de cet atelier de Kikwit, lors de la deuxième réunion du Comité de pilotage provincial (CPP/Bandundu) du projet PREPAR, tenue à Kenge, chef-lieu de la nouvelle province du Kwango, du lundi 04 au mardi 05 avril 2016. Au cours duquel les membres dudit CPP ont procédé à l’évaluation, à mi-parcours, de leurs activités.

Ils ont donc dégagé forces et faiblesses de leurs différentes activités effectuées dans le cadre de la première phase du projet PREPAR. Ils ont également suivi la restitution du travail du deuxième Comité de pilotage national (CPN) du projet PREPAR. Aussi ont-ils réfléchi autour des prévisions des activités qui seront menées avant la tenue de la troisième réunion du Comité de pilotage provincial qui aura lieu du 29 au 30 août 2016.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse