Dans le cadre du projet « Pas d’écoles sans bancs »

par -
0 994
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Vodacom offre 750 bancs aux écoles de Kinshasa

La remise officielle de ces bancs-pupitres de bonne qualité a eu lieu le vendredi 30 avril dernier, en présence du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et Initiation à la nouvelle citoyenneté, M. Maker Mwangu Fuamba, qui les a réceptionnés auprès du directeur général adjoint de la société Vodacom Congo, M. Gaston Maduma, avant de les remettre aux chefs d’établissement de huit écoles de Kinshasa. Ce don n’est pas une première pour Vodacom qui, depuis un bon moment, a pris l’habitude de doter les écoles de Kinshasa et d’autres provinces de la Rd Congo, en bancs-pupitres. Ce, en vue de contribuer à l’amélioration des conditions de scolarité des élèves congolais.

A l’occasion de la Journée nationale de l’enseignement célébrée le 30 avril de chaque année en République démocratique du Congo, la société de télécommunication Vodacom Congo, a procédé vendredi dernier, à la remise officielle d’un don de 750 bancs-pupitres de bonne qualité, à huit écoles de la ville-province de Kinshasa. Il s’agit du Complexe scolaire Gama, de l’EP 1 et 2 Bongolo, de l’Institut Saint Louis, du Complexe scolaire Kinda, des Instituts Zebi et Peda Lemba, de l’EP 6 et 11 Selembao, du Complexe scolaire CBCO Bumbu et du Complexe scolaire UCKIN. A cette même occasion, Vodacom a distribué des fournitures scolaires aux élèves desdites écoles.

La cérémonie de remise officielle de ce lot de matériels scolaires s’est déroulée en présence du ministre national de l’Enseignement primaire, secondaire et Initiation à la Nouvelle citoyenneté, M. Maker Mwangu Famba et de quelques membres du gouvernement provincial, bourgmestres et des chefs d’établissements scolaires bénéficiaires. Ils ont tous ensemble salué à sa juste valeur ce nième acte de générosité de la société Vodacom envers les élèves congolais.

Lequel, entre dans la vision de l’exécutif national, celle de doter les écoles de matériels nécessaires pour relever le niveau de l’enseignement en Rdc. Cet acte répond également à l’appel du gouverneur de la province-ville de Kinshasa, M. André Kimbuta Yango, qui a lancé depuis quelques années, le projet « Pas d’écoles sans bancs », demandant ainsi aux institutions tant publiques que privées de contribuer à l’amélioration des conditions scolaires des élèves kinois.

Vodacom – Ministère de l’Enseignement, un partenariat indéfectible

Enumérant des efforts à louer du Gouvernement de la République dans le domaine de l’éducation ces dernières années, l’inspecteur général de l’enseignement a également salué dans mot de circonstance, le partenariat existant entre le Ministère de l’Enseignement primaire et secondaire et la société Vodacom Congo. « C’est un mariage réussi, indéfectible… Nous resterons partenaires à jamais », a-t-il déclaré avant d’exhorter les bénéficiaires à bien générer ces bancs-pupitres de bonne qualité.

Prenant la parole à son tour, le directeur général adjoint de Vodacom Congo, M. Gaston Maduma a indiqué ce don de 750 bancs-pupitres aux écoles de Kinshasa est le fruit d’un long partenariat entre sa société et le Ministère de l’Enseignement primaire et secondaire dans le cadre de la poursuite de l’amélioration des conditions de scolarité des élèves congolais. Il a de ce fait, salué les efforts consentis par le Gouvernement de la République à travers le Ministère de l’Enseignement pour l’amélioration de l’enseignement en Rdc.

« Notre responsabilité sociale est d’investir au bien-être des communautés d’où nous opérons… La sélection des écoles a été faite en étroite collaboration avec le Ministère provincial de l’EPSP », a indiqué M. Maduma. Il a poursuivit en affirmant que la fondation Vodafone alloue un budget chaque année, uniquement pour les bancs. « Utiliser les divers services de Vodacom, c’est aussi permettre aux élèves congolais d’étudier dans des meilleures conditions… Aidez Vodacom à vous aider ».

La remise symbolique des bancs et des fournitures scolaires a intervenu après la présentation d’une petite saynète des élèves des écoles bénéficiaires et la projection de la vidéo d’un magazine sur la réhabilitation des écoles et les dons des bancs par la société Vodacom. Le ministre Maker Mwangu ayant réceptionné des bancs auprès du Dga de Vodacom avant de le remettre à son tour aux responsables d’écoles.

Le révérend père Kitambala, représentant des élèves, a fait un témoignage sur la promptitude de Vodacom dans la concrétisation de ses promesses. La cérémonie s’est clôturée après les remerciements des élèves.

Vodacom, une entreprise citoyenne

Signalons en outre que, la société de télécommunication Vodacom Congo, bien qu’entreprise commerciale, se veut également une entreprise citoyenne. C’est-à-dire, une entreprise qui veut partager ses bénéfices pour le bien-être des communautés d’où elle opère. Ainsi, sa politique sociale en Rdc consiste à améliorer les conditions de vie des populations notamment dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’environnement, de la protection sociale et de la culture et des arts.

C’est dans ce cadre que Vodacom Congo, le leader des télécoms en Rdc, a eu à réhabiliter plusieurs écoles et hôpitaux à travers le territoire national, et continue de faire des dons sans précédents des bancs-pupitres et autres matériels didactiques aux écoles de Kinshasa et des provinces, ainsi que des fournitures scolaires aux élèves congolais, en vue de l’amélioration de leurs conditions de scolarité. Vodacom Congo aussi des personnes vulnérables et s’investit dans l’assainissement des espaces publics.

Pour ce qui est de son programme d’investissement social, c’est depuis 2003 que Vodacom Congo remet des dons aux écoles. C’est ainsi que plus de 100.000 élèves congolais à travers toute la République ont déjà été bénéficiaires de cet acte de générosité de la société Vodacom.

Lepetit Baende

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse