Cyclisme: Stage de formation pour devenir grand

par -
0 766
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La délégation de la Liprocyenoki parmi les mieux cotées par le technicien belge l’entraineur UCI Hupperetz Simon

Légende : Le jeune Daniel Kinanira de la RDC

Quatre pays africains au total à savoir le Kenya, l’Ouganda, la R.D.Congo et le Rwanda étaient regroupés au centre d’entrainement cycliste Africa Rising Cycling Center au Rwanda du 04 au 18/12/2015 pour une formation des cyclistes juniors et entraineurs.

Des échos parvenus au terme de la formation sus évoqués sont très bons. A épingler la bonne cote des ambassadeurs rd congolais du Nord-Kivu. Cela est relative au comportement d’adaptation pratique affiché pendant ce stage piloté par l’expert formateur UCI chargé d’itinérance dans les centres d’entrainements cyclistes sur le continent africain, Hupperetz Simon, c’est de lui qu’il s’agit.

Daniel Kinanira superbement coté comme athlète et Spraya Mwana-Bwato comme entraineur sur base des plusieurs apprentissages techniques repartis selon les heures. La formation des entraineurs ne concernait que deux pays en occurrence le Rwanda et la R.D.Congo.

Lors de la 1ère séance d’entrainement sur route de 2:30′ sur l’axe Musanze-Rubavu, le mardi 08/12/2015 sous la direction du technicien belge de l’Union Cycliste Internationale Mr Hupperetz Simon, présentement au Rwanda en itinérance des centres d’entrainements cyclistes sur le continent assisté par le Directeur technique et entraineur de l’équipe nationale de cyclisme du Rwanda, l’américain Jonathan Jock Boyer. Le jeune cycliste congolais du Nord-Kivu Daniel Kinanira Ishara a été apprécié par l’instructeur sur plusieurs plans.il s’agit notamment de : la façon de pédaler et la position sur le vélo dans les fortes montées comme aussi dans les descentes très glissantes du pays de mille collines au relief compliqué.

La 2ème séance de 3:00 avait eu lieu le mercredi 09/12/2015 sous la direction du même technicien belge de l’UCI et cette fois-là sur l’axe compliqué de Musanze-Kigali riche en virage. Ne maitrisant pas ces virages, après avoir escaladé une suite des montées, le rendez-vous du retour appartenait aux descentes. Imitant ses pairs rwandais habitués à ce relief et qui les descendaient plus qu’un tgv en pédalant ; le jeune congolais Daniel Kinanira a connu dans l’un des virages une chute mortelle jusqu’à se retrouver dans un trou bétonné de 2,5m perdant ainsi la connaissance pendant un bon moment les yeux grandement ouverts, quelques dents perdues, le manteau déchiré, des blessures sur les 2 jambes au niveau des genoux et son casque totalement endommagé.

Du lieu de l’accident, il a été conduit directement à l’hôpital où il était tardivement libéré dans la soirée. Jeudi et vendredi, il a été isolé de toute activité physique.

Vendredi 11/12/2015, deux tests étaient programmés à savoir : le test de l’équilibre exécuté sur le tapis roulant pour chauffer le corps avant de procéder au véritable test qui concernait le battement du cœur par rapport à la capacité de force fournie en pédalant exécuté sur le vélo fixe connecté à l’ordinateur techniquement appelé vélotron. Avant de monter sur le vélotron, une ceinture appelée « cardio-fréquence-metre » doit être entourée dans la poitrine au niveau du cœur communiquant avec l’ordinateur pour bien déterminer les capacités de tout un chacun. De 12 athlètes juniors, 6 seulement ont été concernés par ce 1er tour quant aux 6 autres, ils étaient prévus pour le mardi 14/12/2015. Mais, envoyés ce jour là auprès du staff mécanique du centre afin d’apprendre les techniques de démontage, monter et comment procéder pour nettoyer le vélo et vice versa pour ces deux programmes.

Le samedi 12/12/2015, Daniel Kinanira a participé timidement à la séance des Pratiques techniques organisés dans l’enclos du centre et le dimanche 13/12/2015 dans l’après midi, il a participé à la séance d’entrainement sur route de 2:00 sur le même axe dangereux de Musanze-Kigali où tout s’est bien passé car, désormais prudent.

Du lundi 14/12/2015 au jeudi 17/12/2015 dans l’avant midi, les entrainements sur route se sont intensifiés avec plusieurs pratiques expérimentales relatives aux compétitions entre autre : comment procéder aux attaques, le relais en deux lignes (2 à 2), le relais en une ligne soit en fil indienne, comment s’affronter au vent violent venant de tout bord en face, à gauche et à droite en pleine compétition, les techniques dans les montées et dans les descentes etc.

Dans tous les après-midis de 15:00 à 17:00, dans l’enclos du camp d’entrainement, les techniques pratiques étaient au rendez-vous parmi lesquelles : les différentes sortes des sauts à effectuer sur les dodanes sur le parcours par exemple le « bunn-hop » allusion faite au saut du lapin et allusion faite à tant d’autres animaux spécialisés dans les sauts), techniques d’affrontement dans le peloton, techniques de soulever les mains haut en pédalant vite, technique de freinage en forte vitesse, techniques d’équilibre fixe, techniques de faire face aux virages et obstacles ainsi que plusieurs autres techniques…

Chaque jour de 17:05’ à 17:50’ soit 45’ d’apprentissage de l’anglais auquel tout le monde est convié et de 18:00 à 18:55’, c’est la séance de gymnastique physique en salle communément appelé Yoga pour la musculation.

De 19:00 à 20:00 c’est le souper puis au lit. Un programme caractérisé par le professionnalisme.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse