Cyclisme: En prévision du 3è Tour International de la RDC

par -
0 705
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un test d’évaluation en vue de sélectionner les 18 coureurs du team RDC

De l’entretien que nous avons eu hier au Centre Béthanie à la Gombe avec le coach Sumbu Masala Matthys Pierre, il s’avère que les acquis du stage bloqué de deux mois passés dans un centre mondial spécialisé de l’Union Cycliste Internationale ‘’U.C.I’’en RSA, sont nombreux.

Dans la présente édition, nous essayerons de les énumérer tout en présentant l’état de santé de 18 cyclistes rd congolais qui ont effectué ledit stage. L’infirmier soigneur masseur national Akulay Kaninda Pierre nous en donne quelques détails. Enfin, il faut retenir que le coach Sumbu a retenu dans l’équipe nationale ces 18 coureurs en tenant compte de leurs performances pratiques et scientifiques.

*Un stage très bénéfique pour les coureurs rd congolais

A notre question de savoir ce que sont les acquis du stage bloqué de deux mois au centre de l’U.C.I’’ en RSA, le coach Sumbu rétorque sans atermoiement que celui-ci s’est très bien passé parce qu’on avait des coureurs déjà bien formés. Presque tous avaient le même niveau. Tous les tests se sont bien passés. L’expert a apprécié le niveau général. Pour preuve, un diplôme a été décerné au coach Sumbu.

Dans le même ordre d’idées, le coach Sumbu est d’avis que les rd congolais ont bénéficié de quelque chose, notamment du point de vue des compétitions et du régime alimentaire à respecter. Dans le temps, 55 % glucides, 35 % lipides et 15 % protéines. Aujourd’hui, glucides 65 à 70 %, lipides 20 à 25 % et protéines 10 à 15 %. Les gars ont gagné en termes de repos, alimentation d’autant plus qu’il y a eu respect de l’heure pour les repas, le sommeil et pour des conseils pratiques. Pour étayer ses propos par un exemple probant, il signale qu’un des coureurs de la RDC dont nous taisons le nom, a battu le record en puissance aérobie 95 %, il a atteint le 100 %. Il a fait 400 watts au lieu de 380 ou moins. En règle générale, un bon coureur doit avoir plus de 300 watts.

En termes de compétitions, les RD congolais sont désormais pétris de connaissances à la suite de leur participation à six courses de grande renommée en RSA, de leur participation au Tour de Madagascar, au Tour du Cameroun, au championnat africain en RSA, au Tour du Sénégal et au Tour du Togo. Ici, le coach Sumbu reconnaît que notre cyclisme était gravement malade. Le gouvernement, le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Fédération Congolaise de Cyclisme ‘’Fécocy’’ ont fait en sorte qu’on puisse combler le retard. Au Tour du Togo, la RDC a été 2è au classement par équipe mais suite à la chute de Dukwa, le pays a terminé 3è au classement général.

Les cyclistes rd congolais remercient les autorités du pays pour le matériel professionnel acquis en RSA (NDLR : 16 vélos neufs de marque Trek et cervélos) à même de faire en sorte que nos cyclistes accroissent davantage leurs performances. Deux autres vélos arrivent bientôt. A ce sujet, le mécanicien Bonga Richard nous a signalé que les coureurs ont roulé hier avec ces vélos question de s’habituer avec.

A titre de comparaison, à la 1ère édition en 2013 et 2014, ils ont roulé avec des vélos de marque La Pierre mais cette fois-ci, ils vont rouler avec des vélos américains de marque Trek et Cervélos qui sont de grande qualité. Les cyclistes réitèrent leurs remerciements au ministère et à la Fécocy pour ces vélos qui vont leur servir pendant 5 ans si on les conserve bien.

*Tous les coureurs sont en bonne santé et prêts pour la 3è édition du Tour de la RDC

Invité à nous donner l’état de santé des athlètes internés au Centre Béthanie, l’infirmier soigneur masseur Akulay Kaninda Pierre nous précise qu’à son arrivé en RSA, les athlètes trouvés sur place n’avaient aucun problème. Il n’y a que l’athlète Mohindo Kyaviro qui était malade (fièvre et malaria). Quant aux autres, à part quelques problèmes de chutes, il les avait soignés sur base de réflexologie (à partir de plante de pied). Personne parmi eux, à l’exception du cas sus évoqué, n’était tombé malade. A l’heure actuelle, il rassure que les dix-huit athlètes et les quatre encadreurs sont tous rentrés en bonne santé et sont prêts pour aborder sans problème la 3è édition du Tour cycliste international de la RDC. Pour Akulay, il est certain que compte tenu de l’expérience vécue que la RDC gagnera 3 étapes si Dieu donne l’intelligence et la sagesse à nos coureurs. Il compte sur Dukwa, Makabe, Mayele Djani, Mbungu Ndongala Orly, Kitoko Popol etc. Il y aura du boum.

*Quid de dix-huit cyclistes retenus dans l’équipe nationale         

Equipe A

  1. Dukwa Bumba Fiston (Kin)
  2. Mbungu Ndongala Orly (Kin)
  3. Mayele Nkoro Djani (Kin)
  4. Kitoko Nzita Popol (Kin)

5.Makabe Lilemo (Equateur)

  1. Evea Etun Oscar (Kin)

Equipe B

  1. TShiyana Kasaji J. Louis (Kat)
  2. Matondo Mimbole Bebeka (Kin)
  3. Nzuzi Manueno Divin (Kin)
  4. Mohindo Kyaviro Jimmy (N/Kivu)

11.Sumbu Minimbu Glodi (Kin)

  1. Asland Sidis (Kin)

Equipe C

  1. Ndjandja Musuyu Christian (Kat)
  2. Mayele Maleza Brunel (Kat)
  3. Taty Mulatu Jonathan (Kin)
  4. Kapambwe André (Kat)
  5. Tenda Shadot (Bas-Congo)
  6. Lifayefi Kalokola Perruche (Province Orientale)
  7. Nzuzi Manueno.

Selon le coach Sumbu Matthys, ces cyclistes ont été retenus sans sentiment mais en tenant compte de leurs performances pratiques et scientifiques. Mais puisqu’il y a plusieurs revendications des cyclistes non retenus, il est prévu ce mercredi 10 juin un test d’évaluation de plus ou moins 100 km (Kinshasa-Maluku-Kinkole) ouvert à tous afin d’arrêter une sélection des meilleurs rd congolais. La chance est donc accordée à tous. Que les meilleurs l’emportent.

*Basket-ball

Démarre de la 2è phase de la Liprobakin hier à l’Ymca

INSS et Céforbak écrasent Ndjadi K 76-20 et Police 91-36

Démarrage hier au stadium Ymca Matonge de la 2è phase du championnat de la Ligue Provinciale de Basket-ball de Kinshasa ‘’Liprobakin’’ où deux matches étaient à l’affiche. Chez les messieurs, Céforbak a nettement dominé Police 91-36 et chez les dames, INSS a écrasé Ndjadi Kumba Kumba 76-20.

Comme il fallait s’y attendre, les deux favoris du jour ont naturellement gagné. Il ne devrait d’ailleurs pas être autrement. Le rapport de force sur papier s’est nettement vérifié sur terrain. Céforbak n’a fait qu’une bouchée de son adversaire du jour. L’écart en dit long sur la suprématie de Céforbak. Ce qui vient d’être dit pour Céforbak, l’est également pour INSS face à Ndjadi Kumba.

*A suivre ce mercredi 10 juin à l’Ymca

14h00 : Tourbillon-Kola (D) :

15h45 : New Generation-Delta (M) :

(Antoine Bolia)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse