Crise au sein de l’Udps: Kabund révoqué, Félix Tshilombo désigné Sg ai

par -
0 1305
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement, disent les saintes écritures. En effet, il avait mal commencé, et il ne paie que les pots cassés. Il s’agit du jeune Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps), parti cher au feu Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, en la personne de Jean-Marc Kabund-A-Kabund. Ce dernier, après avoir été nommé à la tête du Secrétariat général de ce grand parti de l’Opposition congolaise, il avait pour tâche de réunifier l’Udps. Malheureusement, Jean-Marc a attendu la mort du président de son parti, Etienne Tshisekedi, pour mettre en œuvre sa politique de balkanisation de l’Udps. Et comme résultats, plusieurs hauts cadres ont été exclus, sous la formule « auto exclusion », pour dire que la personne a quitté l’Udps de son propre gré. Hélas, Kabund qui croyait que sa politique allait lui rendre populaire, s’est vu en train de creuser sa propre tombe, car le parti se vide. Plusieurs ténors étaient renvoyés à la commission disciplinaire du parti pour acter leurs exclusions. En ayant marre de constater plus de départs que d’adhésions, cette commission a tranché. Plus de départ au sein de l’Udps, car des hauts cadres tels que Valentin Mubake, Bruno Tshibala, Joseph Kapika et tant d’autres se sont retrouvés à la porte du parti.

Pour mettre un terme à cette politique de division et de disparition du parti, la Commission Nationale de Discipline ad hoc de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) que dirige Monsieur Ndinga Obey Alfred a publié, lundi 3 juillet 2017, une décision portant annulation des déclarations et actes non conformes aux statuts et règlements intérieur du parti par le Secrétaire général Jean-Marc Kabund.

Cette commission qui a constaté plusieurs faits graves mis à la charge de son Secrétaire général Jean-Marc Kabund, a décidé de prendre des mesures efficaces. Sur ce, le Secrétaire général du parti, Jean-Marc Kabund-A-Kabund est exclu de l’Udps/Tshisekedi.

Pour ce faire, la commission nationale de discipline décide qu’il est interdit au concerné de fréquenter la permanence du Parti et d’engager le parti ou d’utiliser les insignes du parti sous peine des poursuites judiciaires.

Autre grief porté à la charge de Kabund, le détournement de 20 mille dollars américains destinés à l’organisation des obsèques d’Étienne Tshisekedi et son refus de se présenter à la Commission ad hoc pour présenter ses moyens de défense. Jean-Marc Kabund est également accusé d’incompétence. « Il n’a pas été en mesure de réussir ne serait-ce qu’une mission lui confiée par le défunt président de l’UDPS », estime-t-on.

Après cette lourde décision de la commission de discipline, Félix Tshilombo Tshisekedi est désigné comme Secrétaire général intérimaire. Une décision qui se justifie, parce que le parti doit fonctionner et qu’il ne faut pas laisser le vide.

Peter Kazadi joue à la défensive

Pour Peter Kazadi, ancien conseiller juridique d’Etienne Tshisekedi, Monsieur Ndinga, qui a signé ce communiqué portant exclusion du Sg Kabund, s’est auto exclu du parti. Sur ce, il ne peut donc pas convoquer le Secrétaire général.

« J’ai découvert, à travers les réseaux sociaux, un document signé par Alfred Ndinga, un transfuge de mon Parti UDPS, par lequel il invite le Secrétaire général du Parti à se présenter devant la commission de discipline du Parti. Laissez-moi d’abord vous dire qu’Alfred Ndinga est sous le régime de l’auto-exclusion constatée par la direction politique en date du 26 juin 2017. A ce titre, il lui a été interdit de parler au nom du parti ni de l’engager », a déclaré Peter Kazadi.

Il poursuit en disant que : « Ndinga et consorts savent bien qu’ils ne pourront plus jamais regagner les cœurs de combattants… ». Et pour Peter Kazadi, le plan d’Alfred Nzinga et autres est d’avance voué à l’échec.

Dossier à suivre, car d’après quelques informations en notre possession, le torchon brûle entre Félix Tshisekedi et Jean-Marc Kabund. Raison pour laquelle, l’on a constaté plusieurs absences de Félix, alors Secrétaire général adjoint de l’Udps, aux côtés de son chef JM Kabund. Surtout lors des activités du parti, et même dans certains points de presse. Qui dira que Ndinga et complices ont été manipulés par Tshilombo, qui aime souvent traiter dans les noirs ? Le feu qui brûle au sein de l’Udps aura du mal à s’éteindre, car l’arbitre principal qui unifiait tout le monde n’est plus, et son parti a du mal à trouver un compromis pour l’enterrer dans son cher pays. A suivre.

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse