Crise à la SCTP: Daniel Londende lance un appel au calme

par -
0 490
Daniel Londende de l’ECO/ Onatra
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Hier jeudi, Kimbembe a cédé le fauteuil à son adjoint Memas Makutu

Suite à la crise  que traverse  la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP  SA ex. Onatra), marquée par des revendications salariales qui ont conduit  à la suspension du Directeur Général Kimbembe  Mazunga,   M. Daniel  Londende  Botele ,   délégué  du syndicat majoritaire dénommé  « Eveil de Conscience  Ouvrière »,  ECO en sigle ,  a tenu à faire un appel au calme. Tout en rassurant les agents  de l’appui  de la présidente du Conseil d’Administration  dans l’accompagnement de la direction générale.

« Nous  représentons  les  travailleurs auprès de  l’employeur, une église au milieu du village. L’on cherche l’épanouissement  de l’Onatra. C’est vrai  qu’il y  a des arriérés de salaire. Septembre, octobre et novembre qui s’ajoute. Le syndicat Eco étant majoritaire, fort de la confiance de ses  affiliés, les  agents bénéficieront de leurs droits.  D’ailleurs, au cours d’une réunion tenue dernièrement avec  Mme  la PCA sur la situation  à laquelle  l’entreprise  est plongée  actuellement. Elle nous  a rassuré son accompagnement   à la direction générale pour que la paie soit effective, en plus des colis  et le treizième mois durant  les festivités de fin d’année. Comme à l’accoutumée. Tout ira pour le mieux… Il faudrait  se calmer  et éviter surtout les casses. Ce qui est  un frein à la  révolution de la modernité », a déclaré  le syndicaliste  Daniel  Londende  Botele.

Pour rappel , l’Eco est une vision  du Feu  Lambert  Osango,  précurseur de la réforme  et qui a lutté ensemble  avec les  affiliés  pour que l’ex Onatra retrouve son statut .

L’ Onatra,  ce sont des bateaux de la gare fluviale, les conteneurs, des agrumes, des trains marchandises, des ports  maritimes notamment ceux de  Matadi, Banana et Boma, qui  génèrent beaucoup d’argent à l’entreprise.  Mais, le niveau d’activités reste au plus bas de l’échelle pour ne pas évoquer les arriérés des salaires ne favorisant pas la paix sociale, constate une agent.

Au -delà des  actions  des  revendications salariales lancées, les agents pointent du doigt la gestion  de Kimbembe. D’où, l’on trace les attentes des fonctionnaires  d’un prochain directeur général à la hauteur de la tâche. Corriger les erreurs des partants  et modifier tout en donnant  priorité à l’exploitation  dont les recettes permettent  de couvrir certains frais du personnel,  a-t-il  ajouté.

Remise et reprise Kimbembe-Memas

De noter qu’après son limogeage pour megestion par la ministre du portefeuille Louise Munga, l’ex Directeur général de la SCTP ( société commerciale des transports et des ports), Kimbembe Mazunga, a cédé son fauteuil à son adjoint Memas Makutu. La remise et reprise a eu lieu hier jeudi 24 novembre à 15h au Conseil d’administration de la SCTP. Ainsi se tourne la page Kimbembe Mazunga. Arriérés de salaire de plus de 3 mois pour les agents, retard prime pour les retraités, surfacturation et surtout surendettement de l’ex Onatra, ce sont là les griefs qui ont favorisé cette suspension de Kimbembe. Sa révocation sous forme de suspension a été saluée par les agents.

(Franck  Ambangito/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse