Crise à la COMICO: Le conseil théologal mobilise contre le « glissement » de l’actuel comité directeur

par -
0 229
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le torchon brûle au sein de la Communauté islamique au Congo (COMICO). Une crise sans précédent déchire son conseil théologal contre son comité directeur actuel, presque fin mandat. Ce dernier, en plus de son bilan jugé désastreux, est accusé d’avoir mené un coup de push par la modification illégale et irrégulière des Statuts de la COMICO pour un « glissement » de son mandat de 3 ans. Les 48 heures accordées à la médiation s’épuisent ce mercredi pour que le comité directeur s’exécute aux revendications des fidèles. Dépassé ce délai, le Conseil théologal promet d’autres dispositions utiles. Et il sollicite donc le soutien des autorités du pays à ses efforts pacifiques en vue de la réforme institutionnelle de la COMICO, découlant d’une véritable assemblée générale à convoquer d’ici 9 mois.

A l’occasion du début du mois sacré de Ramadan 2018, le Conseil théologal permanent national de la Communauté islamique en République démocratique du Congo (COMICO), dans sa déclaration rendue publique le lundi 14 mai courant, dénonce ce qu’il qualifie de « glissement illégal » de l’actuel comité directeur. « Victoire, miséricorde et paix d’Allah contre le désespoir et l’humiliation imposée à l’Islam par le glissement illégal de 3 ans perpétré par les caciques du comité directeur de la COMICO », c’est donc le thème donnée à cette déclaration.

Le Conseil théologal de la COMICO indique dans sa déclaration que ce mois sacré de Miséricorde, démarre sur fond d’une crise sans précédent au sein de cette communauté islamique de la Rdc. Crise savamment provoquée par le glissement illégal de 3 ans perpétré par les caciques du comité directeur, affirme-t-il.

« La COMICO aujourd’hui est la moins organisée et la plus pauvre, malgré le potentiel et les opportunités offertes : une mosquée pour 50 à 100.000 personnes, des imams et Cheiks abandonnés et clochardisés. Pas d’hôpitaux, les écoles sous gestion de la COMICO sont les plus catastrophiques en matière de gestion, les bourses hôpitaux, les écoles sous gestion de la COMICO sont les plus catastrophiques en matière de gestion, les bourses d’études destinées aux jeunes musulmans sont vendus aux plus offrants par les actuels dirigeants de la COMICO », révèle le Conseil théologal de la COMICO.

Il poursuit dans sa déclaration que « Le comité directeur actuel, presque fin mandat, a été porté à la tête de la COMICO avec mission principale d’engager une réforme institutionnelle et organisationnelle consensuelle pour redresser sa situation chaotique et faire de l’institution COMICO, un partenaire crédible pour la paix et le développement en Rdc. Mais hélas ! en lieu et place d’offrir à plus de dix millions de nos fidèles l’espoir d’une réforme réelle tant attendue, l’actuel comité directeur presque fin mandat et au bilan désastreux a préféré perpétrer un coup de push par la modification illégale et irrégulière des Statuts de la COMICO pour un glissement de leur mandat de 3 ans sans aucun projet de société clair pour le développement et la paix au sein de notre communauté ».

Le Conseil théologal de la COMICO estime que ce glissement illégal a des objectifs affichés. Il affirme que tous les efforts de médiation entamés et acceptés par le Conseil théologal, se sont heurtés à l’arrogance, à la mauvaise foi et à l’intransigeance de l’actuel comité directeur de la COMICO, « pourtant à la base de toutes ces crises que connait aujourd’hui notre communauté ».

Les fidèles musulmans appelés à la vigilance

« Loin d’entamer notre détermination à barrer la route à l’imposture et l’humiliation imposée à notre communauté par ce tandem, nous appelons nos fidèles à rester vigilants et à observer les voies pacifiques de revendications et vulgariser dans leurs foyers, les vraies causes artificielles destinées à couvrir au mépris de la paix et du bien-être de tous », a déclaré le Conseil théologal de la COMICO. Selon ce conseil, un délai de 48 heures a été accordé à la médiation pour que ledit comité directeur s’exécute aux revendications fondées et légitimes des fidèles musulmans.

Dépassé ce délai qui s’épuise ce mercredi, le conseil théologal de la COMICO promet d’autres dispositions utiles, lesquelles seront communiquées aux fidèles musulmans, « dans le sens de la prise effective de la gestion des affaires courantes de la COMICO ». Ce, en vue de matérialiser les réformes qu’il a initiées dans une véritable assemblée générale digne de cette communauté islamique de la Rdc à convoquer d’ici 9 mois.

Pour ce faire, le conseil théologal de la COMICO sollicite aux autorités nationales et partenaires, le soutien à ses efforts pacifiques « contre le glissement illégal et injustifié d’un comité directeur fin mandat », ainsi qu’à la mise en œuvre de la feuille consensuelle de la réforme institutionnelle de la COMICO adoptée par toutes les composantes de la communauté. En vue d’une passation pacifique et coordonnée du mois sacré de Ramadan sur l’ensemble du territoire national, ce conseil invite les imams, Cheiks ainsi que les fidèles musulmans à observer scrupuleusement quelques dispositions utiles.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse